PSG : une revanche imminente face au Barça ?

Samedi, le PSG féminin disputera la demi-finale aller de la Champions League face au FC Barcelone. L’entraîneur, Patrice Lair, y voit entre autres l’occasion de laver l’honneur des hommes.

Au niveau féminin, c’est le PSG le ténor et le Barça le petit Poucet. Les Catalans n’ont lancé une équipe dans cette catégorie que très récemment alors que le club de la capitale est, comme chez les hommes, dopé aux pétrodollars. Le rapport de force est donc inversé par rapport au maudit 8e de finale de C1 de mars, ce qui plaît beaucoup à l’entraîneur des féminines, Patrice Lair : “Forcément, on va s’en servir comme levier au niveau de la motivation, a-t-il expliqué à L’Equipe. C’est surtout à nous de nous mettre dans le bon sens, de faire un bon résultat là-bas et de concrétiser à domicile. Ce serait bien de gagner ou faire nul mais tout est possible, on a vu l’ambiance au Parc contre le Bayern (4-0, en quart de finale), elle pourrait être encore meilleure si on s’appuie sur ce qui a été fait avec les garçons. Avoir plus de monde et une motivation supplémentaire, c’est un beau challenge”.

Quand on a un peu de fierté et d’orgueil…”

L’ancien entraîneur de l’OL s’est montré tatillon sur le sujet de la “remontada”… “Attendez, quand on entend parler à droite à gauche de remontada, tout le monde transforme le truc en machin, ça commence à gonfler. Je suis parisien, ça ne fait jamais plaisir, car on ne parle pas en bien du club. On a l’impression que ça a été un couac énorme, c’est sûr que c’est une défaite énorme pour le club mais quand on a un peu de fierté et d’orgueil, on essaye d’honorer le blason de notre club et on va tout faire avec les filles pour remettre les pendules à l’heure, avec une qualification du PSG contre Barcelone, même si c’est du foot féminin”.

R.N.