Tribune Supporters : ça chauffe au FC Nantes, Pokou et Berlusconi honorés

FOOTBALL : Nantes vs Montpellier - Ligue 1 - 17/04/2016

Actualité très dense cette semaine du fait des crispations entre le FC Nantes et la Brigade Loire. On a aussi vu des hommages en pagaille, un cri du cœur Ultra à l’ASSE et une nouvelle histoire à nous rendre chèvre…

Le tifo Ligue 1 de la semaine : l’hommage rennais à Laurent Pokou

Laurent Pokou était sans doute l’un des plus grands joueurs passés par le Stade Rennais. Lors du match opposant les Rouge et Noir à Angers (1-1), le Roazhon Celtic Kop lui ont rendu un bel hommage. Le seul tifo d’envergure en Ligue 1 ce week-end. A saluer.

5-Rennes-1-1-Angers-768x511

Le tifo étranger de la semaine : Berlusconi célébré

Lors du derby de Milan entre le Milan et l’Inter (2-2), les deux groupes Ultras ont rivalisé de justesse. Alors que le « CN69 » (Inter Milan) s’est offert un coquet tifo feuilles en reprenant une chanson du folklore lombard, la Curva Sud du Milan AC s’est fendu d’un tifo hommage à Silvio Berlusconi, président depuis 30 ans et sur le point de céder ses parts à des investisseurs asiatiques.

1-Milan-AC-2-2-Inter-Milan

1-Milan-AC-2-2-Inter-Milan-2

Retrouvez comme chaque semaine le Top 10 des tifos sur le site de notre partenaire La Grinta.

Le message de la semaine : les Magic Fans et la « pizza dégueulasse »

Ce n’est pas une nouveauté : les supporters stéphanois n’aiment pas le foot business. Dans le collimateur des autorités et de la LFP suite à ses « bougies » des 25 ans, les Magic Fans 91 (Kop Nord de Geoffroy-Guichard) se sont fendus d’une banderole incendiaire : « Vous dénigrez l’âme de nos clubs pour de sales billets, vous oubliez les gloires du passe au profit de marques intéressées, le naming est le nouveau fléau du football français, et c’est pas une pizza dégueulasse qui nous fera changer d’idée, pour un football populaire stop business. »

Banderole Magic

Le dossier de la semaine : ça se tend entre le FC Nantes et la Brigade Loire

Pour se faire bien voir avant son passage devant la Commission de discipline, le FC Nantes a annoncé des mesures strictes contre ses supporters sur les prochains matches à domicile et à l’extérieur (interdiction de déployer des bâches en tribune Loire, animation et matériel proscrits, changement du mode de distribution de places). S’ils ne sont pas sanctionnés d’un huis clos partiel ce jeudi soir, les membres de la Brigade Loire envisage de boycotter le prochain match à la Beaujoire pour manifester.

Le top de la semaine : bientôt la fin des arrêtés interdisant les déplacements ?

Ce samedi, L’Equipe annonce une avancée majeure dans la gestion des supporters. En effet, première réunion a déjà eu lieu le 8 novembre dernier entre le directeur général de la LFP Didier Quillot et le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur. Alors que sept interdictions de déplacement ont déjà été prononcées cette saison, les pouvoirs publics semblent décidés à lâcher du lest, à la condition que les clubs prennent plus clairement en main le déplacement de leurs supporters. La Ligue, en ce sens, va faire valider prochainement ses propositions au ministère de l’Intérieur, mais aussi à la direction nationale de lutte contre le hooliganisme.

Le flop de la semaine : supporters devant la justice

A Lens, trois supporters ont été condamnés à six mois de prison ferme (pour les deux premiers) et avec sursis (pour le dernier) suite à des actes de violence à l’égard de membres des forces de l’ordre en marge de la rencontre opposant le Racing au Stade de Reims le 22 octobre dernier (1-1). A Bastia, trois supporters ont été mis en examen mardi pour confection, détention et transports d’explosifs en marge d’une manifestation organisée à Bastia suite aux incidents du match Reims – Bastia où un supporter a perdu un œil.

Le chiffre de la semaine : 1300

Comme le nombre de supporters de Mayence qui sont attendus ce jeudi soir (21h05) à Geoffroy-Guichard pour le choc de Ligue Europa qui peut sceller l’avenir dans la compétition des deux équipes.

La phrase de la semaine :

« Je trouve normal que le public soit mécontent. Néanmoins, il faut quand même continuer à leur donner un coup de main. Surtout s’ils ont envie que les joueurs se reprennent et redeviennent ce qu’ils sont. Ce ne sont pas des chèvres même s’ils jouent comme des chèvres. »

Michel Seydoux, lundi sur France Bleu Nord en réponse à cette banderole :

Alexandre CORBOZ