RC Lens : un Mercato pas encore démarré et déjà terminé ?

false

Le RC Lens ayant déjà déniché sa perle rare en attaque avec Corentin Jean (Toulouse FC), les Sang et Or pourraient rapidement fermer le rideau du Mercato.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Les moyens :

Désireux de ne pas rater le virage des droits TV à l’horizon 2020, Joseph Oughourlian, l’actionnaire majoritaire du RC Lens, avait doté son club du plus gros budget de Ligue 2 cette saison (aux alentours de 35 M€). Si le club Sang et Or, structurellement déficitaire, ne roule pas non plus sur l’or du fait des frais de fonctionnement élevés de la Gaillette, il n’est pas non plus inquiété par la DNCG comme à l’époque d’Hafiz Mammadov. Cet été, le Racing a été en capacité d’investir plus de 1 M€ sur certains dossiers et cet hiver, la masse salariale permet de faire venir quelques joueurs en prêt si le besoin s’en fait sentir.

Les besoins :

Lens a reproduit son schéma de l’été 2019 en allant le plus vite possible et en anticipant l’ouverture du marché. Samedi dernier, le Racing a déjà annoncé le prêt avec option d’achat de l’attaquant du Toulouse FC Corentin Jean (24 ans), lequel apporte un nouveau profil offensif à Philippe Montanier.

Pour le reste ? Le technicien s’estime servi même si de nouvelles discussions pourraient intervenir début janvier suite à d’éventuels départs. Si Simon Banza (23 ans) est suivi (MHSC, Angleterre), les partants les plus probables sont Walid Mesloub (34 ans) et Vitor Costa, dont le prêt à l’Inter de Lages pourrait être cassé.

Les premières pistes : Frank Honorat (AS Saint-Etienne, 23 ans), Pape Ibnou Ba (Athlético Marseille, 26 ans), Valentin Jacob (Chamois Niortais, 25 ans).

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008