SC Bastia : bilan, top, flop, Mercato… Les Corses déjà sous pression

BENOIT MILLOT (ARBITRE)

S’ils sont au-dessus de la zone de flottaison actuellement, les Bastiais ont connu une première partie de saison compliquée entre tensions arbitrales et problème d’effectif en défense. François Ciccolini est obligé de jouer les équilibristes.

Le bilan : 14e de Ligue 1, 20 points

En froid avec les arbitres de Ligue 1 qu’ils n’ont pas hésité à trainer devant les tribunaux (avant de retirer leur plainte) pour « faux » après un nouveau rapport à charges contre eux, les Corses sont très tendus cette saison. Il faut dire que l’équipe insulaire devra sans doute cravacher jusqu’à la fin pour assurer son maintien dans l’élite et qu’ils peuvent (légitimement) ne pas se sentir trop aider, eux qui s’affichent à la dernière place du classement du fair-play avec 43 jaunes et 4 cartons rouges.

Le Top : Allan Saint-Maximin

Après une fin d’adolescence difficile dans son club formateur de Saint-Etienne et un prêt tumultueux qu’il n’a pas fini à Hanovre en D1 allemande, « Allaninho » a – semble-t-il – trouvé un contexte pour le faire grandir en Corse. Prêté par Monaco, l’attaquant enchaîne les matches et les prestations intéressantes. Avec deux buts et une passe décisive, Saint-Maximin aurait pu faire encore mieux statistiquement, lui qui a souvent touché du bois (5 montants).

Le Flop : Florian Raspentino

A 27 ans, l’ancien Marseillais et Nantais est toujours à Bastia bien qu’il a totalement disparu des écrans radars (4 minute jouée cette saison). Victime de la concurrence et des choix de François Ciccolini, qui l’appelle de temps en temps sur le banc sans jamais le faire rentrer, Raspentino n’a jamais retrouvé la verve de son premier passage en Corse (22 apparitions, 5 buts en 2013-2014), lui qui était quand même apparu à 11 reprises l’an dernier.

Le Mercato à venir :

L’entraîneur François Ciccolini aimerait un défenseur central polyvalent capable d’évoluer dans le couloir droit ainsi qu’un milieu relayeur. Reste que le Sporting n’aura pas forcément la voilure financière pour les lui offrir.

La (les) première(s) piste(s) :

Lindsay Rose (FC Lorient, 24 ans), Loïck Landre (RC Lens, 24 ans), Abdou Diallo (AS Monaco, 20 ans).

L’avis de Denis Balbir : « Je m’interroge sur leur capacité à gagner des matches couperets »

«Pour s’en sortir, ils ont le génie de Saint-Maximin et le « fighting spirit » de Crivelli, un excellent joueur dans son style. Maintenant, Bastia a quand même montré certaines limites. C’est un club qui peut être en difficulté. Dans le jeu, s’ils ont quelques bonnes phases, je m’interroge sur leur capacité à gagner des matches couperets. A Furiani, ils peuvent s’appuyer sur un contexte souvent difficile pour les adversaires et les arbitres mais, à mon sens, on ne peut pas les réduire à cela. Est-ce que ce qu’ils proposent peut suffire ? On verra en fin de saison… »

Alexandre CORBOZ