ASSE – Girondins : Puel ou Gasset, les supporters stéphanois ont fait leur choix !
Gasset, à son époque stéphanoiseCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
MICRO-TROTTOIR

ASSE – Girondins : Puel ou Gasset, les supporters stéphanois ont fait leur choix !

« Entre Jean-Louis Gasset et Claude Puel, quel coach préférez-vous ? » : telle est la question de notre micro-trottoir de la semaine auprès des supporters des Verts, avant ASSE-Girondins dimanche.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Thibaut, Genilac :

« Claude Puel. Il est peut-être moins charismatique que Gasset, il a des moins bons résultats, mais sa façon de faire évoluer les jeunes portera forcément ses fruits un jour ou l'autre. L'expérience, on l'a vu, est importante avec des Debuchy, Hamouma, Khazri... Mais ce n'est pas sur eux que l'on pourra compter d'ici quelques années donc c'est maintenant qu'il faut construire l'équipe de demain. »

 

Arnaud, Hérouville-Saint-Clair :

« Je préfère Gasset car il était parvenu à installer une cohésion dans le groupe, pour sauver la saison galère dans laquelle on s'était embarqué. L'année d'après, on termine 4e ! Le seul bémol, est qu'il avait récupéré des joueurs chers, ce qui avait fait exploser le salary cap. À l'inverse, Claude Puel mise sur des joueurs low cost depuis son arrivée. Mais son bilan est médiocre, il a d'ailleurs de la chance d'être toujours maintenu... Je n'ai pas l'impression que ce soit un entraîneur avec un état d'esprit de commando, avec de l'orgueil. Il ne respire pas la sérénité. Et ce n'est pas une bonne chose pour l'avenir. »

 

Julien, Saint-Chamond :

« Gasset, car c'est un homme de valeurs qui nous a sauvés. Il a réussi à souder un groupe, et à redonner de l'envie aux joueurs. Le tout avec de l'ambiance. C'est un homme qui connaît le ballon rond. Alors que Claude Puel a chamboulé en peu de temps l'effectif, avec des choix que je ne comprends pas, comme avec Ruffier par exemple, et j'en passe. Pour moi, il n'a rien à faire ici, il a fait trop de dégâts, mais personne ne réagit au sein de la direction. »

 

Romain, Waltenheim :

« Puel, car Gasset est un bon entraîneur mais pour une courte durée. Je préfère donc Claude Puel. C'est l'avenir. Sur la durée, ça peut être top s'il va au bout de son projet. Il met en avant des jeunes et c'est intéressant. Malgré les performances actuelles, la crise financière, certains de ses choix contestables, je reste persuadé que c'est un homme qui va obtenir des résultats année après année. Il faut de la patience. »

 

Serge, Caen :

« Gasset, sans hésiter. Avec lui, Ruffier, M'Vila et d'autres joueurs cadres étaient solides. À cause de Puel, ils sont devenus mois performants ou sont même partis du club... Puel a démoli le travail réalisé les années précédentes. Cette saison, il n'arrive pas à concerner les anciens. Il n'y a aucune cohésion et ça se ressent sur le terrain et donc au niveau des résultats. Plusieurs de ses choix sont incompréhensibles. Par exemple, il ne veut pas prolonger Hamouma, notre meilleur joueur. À ce jour, je ne comprends pas comment les deux présidents ont pu lui donner les pleins pouvoirs. Les résultats sont plus que préoccupants. Ailleurs, ce serait déjà la porte. On attend quoi pour le changement ? »

 

Karim, Saint-Étienne :

« Jean-Louis Gasset car c'est un leader, et qu'il a réussi à concerner tout un groupe pour qu'il relève la tête. Certes, l'argent fut nécessaire pour sauver le club. Mais on n'avait pas le choix, c'était pour notre survie. Avec Claude Puel, les jeunes sont encore très fragiles, et les anciens au bout du rouleau depuis son arrivée. Et on voit bien le résultat... Il n'y aucune âme dans cette équipe. Je ne comprends pas comment nos dirigeants ont pu le désigner en tant que manager général. Il plombe le club au fur et à mesure des mois avec une attitude qui ne correspond pas à nos couleurs. Avec sa communication et ses méthodes, il détruit tout ce que ses prédécesseurs avaient bâti. Et ça me fait peur. »

 

Jean-Louis, Valenciennes :

« Monsieur Gasset est ma préférence. Il nous avait fait une belle équipe, et on obtenait de bons résultats avec certes de gros moyens. J'aimais son côté sudiste, un peu grande gueule. En comparaison, Puel est plus calme et a voulu créer une nouvelle impulsion, mais qui tarde à porter ses fruits. Les résultats sont très décevants. Pourtant, il me paraît beaucoup plus technicien que Gasset. Lui, qui mise sur la jeunesse. Mais cette saison ne parle pas en sa faveur. J'espère que l'on va s'en sortir. »