Real Madrid : Pas de galactique à cause du fair-play finacier ?

Alors que Manuel Pellegrini avait eu Cristiano Ronaldo, Kaká et Benzema, que José Mourinho avait pu compter sur Modric et Carlo Ancelotti sur Bale, Kroos et James Rodríguez pour renforcer leur équipe lors de leur arrivée au Real Madrid, Rafa Benitez n’a pour l’instant pas cette chance. Si la Casa Blanca a été active cet été en dépensant plus de 54 millions d’euros pour recruter Danilo, Casemiro, Casilla, Jesus Vallejo, Marco Asensio et Lucas Vazquez, l’ancien entraîneur de Naples n’a pas eu aucun « galactique » et Sport croit connaître le coupable : le fair-play financier.

En effet, selon le quotidien catalan, le Real craindrait une sanction et ne voudrait donc pas dépenser trop sans vendre auparavant. Mais, pour le moment, les candidats à quitter le navire Merengue sont, certes, nombreux (Illarramendi, Coentrao, Arbeloa, Lucas Silva) mais toujours bien présents. Selon Sport, la Casa Blanc se sait dans le viseur de l’UEFA pour sa dette de 600 millions d’euros et ne voudrait pas prendre le risque de dépenser plus de 74 millions d’euros cet été sans vendre. Soit le montant de son bénéfice lors du précédent exercice. Or une arrivée d’un joueur du calibre de De Gea ou William Carvalho coûterait bien plus cher que 20 millions d’euros…