FC Barcelone : qui es-tu, Gerardo « Tata » Martino ?

Un inconnu à la tête du Barça. Voilà ce que se sont sans doute dit des millions de fans de fotball en Europe en apprenant que les dirigeants Blaugrana s’apprêtaient à nommer Gerardo Martino à la tête de l’équipe, en remplacement de Tito Vilanova. Il est temps de faire connaissance.

Un joueur adulé à Rosario, inconnu en Europe

Il n’est pas nécessaire d’avoir été une star du football mondial pour devenir un grand entraîneur. Gerard Martino en est la preuve. Attention, on parle quand même du recordman de matches sous le maillot des Newell’s Old Boys (505), élu en 2003 « joueur le plus emblématique de l’histoire du club ». Mais ce milieu offensif, aux buts assez rares (35 avec le club de Rosario), n’a porté le maillot argentin qu’à deux reprises (pas facile non plus d’être le contemporain d’un certain Diego Maradona). De même, son unique expérience hors du continent sud-américain, du côté de Tenerife (en 1991), a tourné court.

Pour l’anecdote, Martino a porté en fin de carrière le maillot du… Barcelona Sporting Club, une équipe équatorienne fondée par des supporters du Barça, comme l’indique son écusson.

Martino entraîneur, un Argentin roi du Paraguay

Resté en Argentine durant la majeure partie de sa carrière, c’est paradoxalement au Paraguay que le natif de Rosario va accéder à la reconnaissance pour son travail d’entraîneur. C’est en effet sur le banc du Club Libertad qu’il remporte le titre de champion en 2002, 2003 et 2006, un quatrième trophée ayant entre-temps rejoint son étagère aux commandes de Cerro Porteno (2004).

Ce n’est donc pas si étonnant de le retrouver à la tête de la sélection paraguayenne au printemps 2007. Son parcours sera marqué par l’excellente prestation des Guaranis lors du Mondial 2010 : solides en défense, séduisants en attaque, les coéquipiers d’Oscar Cardozo ne cèderont qu’en quarts de finale, éliminés en toute fin de match (1-0) par le futur champion du monde espagnol. Plusieurs joueurs du Barça ont alors dû se dire qu’ils avaient face à eux un entraîneur de grande qualité…

Martino est-il fait pour le FC Barcelone ?

Si surprenante qu’elle paraisse, la nomination de Gerardo Martino au poste d’entraîneur du Barça épouse les besoins du club. Le technicien de 50 ans présente en premier lieu l’avantage de bien connaître le football sud-américain, un atout non négligeable pour une équipe dont les hommes forts seront le Brésilien Neymar et, surtout, son compatriote argentin Lionel Messi, fan des Newell’s Old Boys.

En outre, Martino est reconnu pour la qualité de jeu qu’il a toujours essayé de mettre en place, le fameux « toque » chers à beaucoup d’équipes sud-américaines et qui se rapproche en de nombreux points du tiki-taka catalan. Pour autant, « Tata » n’oublie jamais de bâtir des défenses solides, voire rugueuses, ce qui ne peut pas faire de mal à une équipe humiliée par le Bayern Munich en Ligue des Champions la saison passée (4-0, 3-0).

Enfin, l’ancien joueur du club de Rosario a remporté le titre de champion d’Argentine en tant que joueur au sein d’une équipe presque intégralement composée de joueurs formés au club. Voilà qui devrait l’encourager à puiser dans le riche vivier de la Masia.