ASSE, PSG, OL, FC Nantes : après le report, une nouvelle programmation, trois problèmes !

ASSE, PSG, OL, FC Nantes : après le report, une nouvelle programmation, trois problèmes !

Il n’est jamais simple de trouver une date qui convienne à tout le monde lorsqu’un match de Ligue 1 est reporté. Mais du PSG à l’ASSE en passant par le FC Nantes, le choix du 15-16 janvier fait tousser.

Ce vendredi, la Commission des compétitions de la LFP a publié la date où doivent être rejoué les six matches de Ligue 1 reportés ce week-end. Sans surprise, la Ligue a placé les rencontres sur les premières dates disponibles du calendrier. A savoir le mercredi 16 janvier pour ASSE – OM et AS Monaco – OGC Nice et les mardi et mercredi 15-16 pour les quatre autres matches (PSG – MHSC, Toulouse FC – OL, Nîmes – FC Nantes, SCO Angers – Girondins de Bordeaux). Les horaires ne sont pas encore déterminés mais déjà cela pose quelques soucis.

Le PSG et le problème QTA

On l’a déjà dit : dans le cadre de son contrat de sponsoring avec le Qatar Tourism Authority, Paris avait programmé un stage de trois jours à Doha du 15 au 18 janvier. Bien évidemment, la LFP étant prioritaire, le PSG devra sans doute déprogrammer son voyage. Mais comment justifier le fait que le sponsor qatari verse plus de 50 M€ au club de la Capitale sans la moindre contrepartie alors que l’UEFA regarde de près chaque contrat ? Pas simple…

L’ASSE face à un challenge olympique

Pour Saint-Etienne, le point positif du report, c’est que Jean-Louis Gasset récupèrera sans doute Mathieu Debuchy (out six semaines) voire Neven Subotic pour l’OM. Le gros point noir, c’est que les Verts devront préparer sur la même semaine deux réceptions compliquées dans le Chaudron : l’OM le mercredi… Et l’OL le dimanche. Des Lyonnais qui joueront aussi le 15 ou le 16 à Toulouse. Avec quelques heures de récupération en plus par rapport aux Verts.

Le FC Nantes au cœur d’une semaine de derby

On sait l’importance qu’attache les supporters des Canaris aux derbys. Entre le week-end du 12-13 janvier et le suivant le 19-20, le FCN en jouera deux : face à Rennes à la Beaujoire et sur la pelouse du SCO Angers. Autant dire que le déplacement imprévu à Nîmes en plein milieu tombe comme un cheveu sur la soupe…

Arnaud Carond