Girondins : un état des lieux inquiétant sur le nouveau projet du club

Les Girondins de Bordeaux, s’ils parviennent à se renforcer, vivent une période très délicate financièrement. De quoi susciter de l’inquiétude.

Alors que GACP a repris les Girondins il y a quelques mois, force est de constater que l’heure est à l’austérité pour le club bordelais. Obligés de saisir des opportunités à bas coût, les Girondins doivent surtout vendre pour équilibrer les comptes.

Sur l’antenne de RMC, le journaliste Mohamed Bouhafsi a dressé un état des lieux inquiétant sur le plan financier, estimant que le club ne peut pas se permettre grand chose aujourd’hui. « Les échanges ont été tendus avec la DNCG, qui a bien observé les comptes. Et on voit des joueurs qui partent, comme Jules Koundé, vendu 25M€. François Kamano, lui, est sur le marché. Et Bordeaux ne peut pas s’aligner sur des transferts comme celui de Palencia, qui va signer à Saint Étienne pour 2M€. Bordeaux ne peut pas, non plus, retenir un joueur comme Zaydou Youssouf, qui va chez les Verts pour 2M€ + 40% à la revente », a déclaré le journaliste dans des propos relayés par Girondins33.

Néanmoins, le journaliste spécialiste des transferts note que les Girondins ont su se structurer avec des hommes compétents. Tout en réalisant quelques coups sur le marché des transferts. « Bordeaux a quand même eu des très bonnes idées et Eduardo Macia, le directeur sportif venu de Leicester, fait un super travail et bosse bien. Loris Benito, cet international suisse expérimenté, c’est très bien, le jeune italien Raoul Bellanova c’est super, Mexer c’est bien vu… Mais ce sont des joueurs libres », souligne Bouhafsi.

Julien Pédebos