FC Nantes : l’arbitrage, la méthode Der Zakarian, sa blessure… Moimbé fait le point

Invité de l’émission Canariplay sur France 3 Pays-de-Loire ce mardi après-midi, le défenseur du FC Nantes Wilfried Moimbé a fait le point sur sa situation et celle des Canaris.

L’arbitrage contre Toulouse

La première main, à vitesse réelle, on ne la voit peut-être pas. Mais sur les images, on constate que l’arbitre est juste devant. La moitié des arbitres l’auraient sifflée. Contre nous, ça tombe qu’il ne la siffle pas. Après, on se dit que le sort s’acharne sur nous : contre-attaque, Pesic s’emmène le ballon de la main et marque. C’est un peu désespérant.

Michel Der Zakarian trop défensif ?

C’est vrai que vu de l’extérieur, on peut penser qu’on est une équipe défensive. Mais le coach ne nous dit pas de rester derrière ou d’attaquer une fois par mi-temps. C’est juste qu’il a la volonté de bien défendre avant d’attaquer, ce qui est normal je pense. C’est aussi à nous d’animer, de mettre de la folie, de dribbler quand il le faut, de savoir bien centrer, de frapper… Si quelqu’un dribble deux joueurs ou met un bon centre, le coach ne dira rien. Au contraire, il sera content.

Sa blessure

J’ai fait une arthroscopie du ménisque. Tout va bien. Je recommence le vélo et j’espère pouvoir bientôt rejouer. Je préfère ne pas trop m’avancer sur la date de mon retour, on ne sait jamais. Mais mi-janvier, je pense que ce sera bon.

L’avenir des Canaris

Je ne suis pas inquiet parce que je connais les qualités de mes coéquipiers. Je sais qu’on est capables de faire de très bonnes choses, mais c’est vrai qu’en ce moment, c’est dur. Il faut qu’on montre un autre visage dans l’abnégation, dans l’envie. Et je pense que ça ira.