FC Nantes – Stade Rennais : Valentin Rongier met la pression et pique les Rennais

FC Nantes - Mercato : le club confirme le retour de Mbodji à Anderlecht (officiel)

Le capitaine du FC Nantes Valentin Rongier a rappelé l’importance de bien figurer face au Stade Rennais lors du derby à la Beaujoire dimanche pour la 20e journée de L1 (15h).

Après Vahid Halilhodzic, c’est Valentin Rongier qui s’est présenté devant la presse ce vendredi pour évoquer le prochain derby entre le FC Nantes et le Stade Rennais, prévu dimanche à la Beaujoire (15h). Après avoir fait jeu égal avec les Rennais au match aller en championnat (1-1), les Canaris ont été éliminés par leurs grands rivaux en Coupe de la Liogue le mois dernier (1-2).

Il n’en fallait pas plus au capitaine du FC Nantes pour animer son esprit de revanche, lui qui n’a encore jamais gagné face aux Rouge et Noir chez les professionnels. « J’espère que c’est la bonne, on connaît l’importance de ce match. On est sur une bonne dynamique mais on sait la qualité de leur équipe, a-t-il affirmé devant les médias. Ce qui est frustrant c’est de se dire qu’ils sont à notre portée à chaque match. On sait exactement comment il vont jouer, on sera prêt ce week-end. C’est un match très important. Pour moi, c’est le plus important de l’année pour les supporters. On en a marre de ne plus les battre. Ça fait beaucoup trop d’années qu’on ne gagne pas contre Rennes surtout qu’il y a des matches où on aurait pu. On aimerait vraiment offrir ce cadeau aux supporters. »

Fin décembre, Rongier avait reconnu que l’apport d’Hatem Ben Arfa, brillant en seconde période, avait fait la différence. Le capitaine du FC Nantes ne dit pas autre chose cette fois-ci. « Je n’ai pas ce sentiment d’une passation de pouvoir entre les deux clubs, car ils n’ont rien fait d’exceptionnel depuis 15 ans, même s’ils restent sur une qualification européenne. Quand on voit la qualité des effectifs, je ne vois pas de grosses différences entre nos deux équipes. On est capable de rivaliser avec eux collectivement, après si Ben Arfa décide de dribbler tout le terrain, on ne peut rien faire », a-t-il soufflé. La bonne nouvelle pour le FC Nantes, annoncée plus tôt par Julien Stéphan, c’est que ce même Ben Arfa est souffrant et pourrait manquer ses retrouvailles avec les Canaris.

JP