LOSC – AS Monaco (0-1) : les 3 choses à retenir de la défaite des Dogues

Ce vendredi soir au stade Pierre-Mauroy, le LOSC s’est incliné sur son terrain face à l’AS Monaco (0-1). Les Dogues n’ont pas eu la vie facile face aux protégés de Leonardo Jardim.

Les Dogues, pas mieux que les Gones

Beaucoup d’adversaires de l’AS Monaco s’en sont déjà plaints : le club princier n’a plus rien à voir avec le paillasson de la Ligue 1 du début de saison. C’est même redevenu grâce au Mercato d’hiver l’une des équipes les plus solides du championnat. L’OL s’était incliné 2-0 à Louis II face à cette équipe en faisant un non-match. Ce vendredi, les Dogues ont subi la même loi du plus fort même si les Monégasques n’ont trouvé la faille qu’à la 90e minute par Carlos Vinicius. Les hommes de Jardim aurait dû s’imposer plus tôt mais le but de Rony Lopes a été refusé par la VAR pour une faute de main très litigieuse… Jugez plutôt :

Mike Maignan a été immense mais n’a pas suffi

Deux sauvetages du pied devant Rony Lopes (7e et 13e), une frappe détournée sortie en réflexe (15e), une grosse parade sur Alexsandr Golovin (48e) puis devant Gelson Martins par deux fois (49e et 54e)… Parfois lâché par sa défense, beaucoup moins compacte qu’à l’accoutumée, Mike Maignan a tout simplement été immense. L’une des ses plus grosses prestations de la saison. Il ne peut rien sur le but de Vinicius où José Fonte se fait complètement manger dans la surface.

Devant, il y a eu de grosses vendanges (mais des occases)

Si le LOSC a concédé beaucoup de situations, il s’en est aussi créé ce vendredi soir. Malheureusement, les déboulés de Nicolas Pépé n’ont pas fait mouche, Subasic ayant fait barrage à l’Ivoirien (45e). Jonathan Bamba a été malheureux, touchant la transversale sur une frappe détournée (11e), puis maladroit en ratant le cadre (43e). Moins en vue que d’habitude, Rafael Leao a été mis en échec par Subasic sur sa seule occasion (60e) Quant à Thiago Mendes, qui a eu une occasion en or d’ouvrir la marque en première période, il a manqué le cadre de manière spectaculaire (24e). Ce manque de réalisme, le LOSC l’a payé très cher.

Arnaud Carond

Supporters du LOSC, votre application 100% Lille est disponible :

La Version IOS (Iphone) est disponible sur ce lien

La Version Android (Samsung) est disponible sur ce lien