LOSC : Vandamme détaille la stratégie du club au mercato

Des jeunes prometteurs encadrés par des éléments rompus aux joutes de Ligue 1 : tel est le cocktail recherché par les recruteurs du LOSC au mercato.

La volte-face de Frédéric Antonetti n’était donc pas définitive : le LOSC a fini par recruter Julian Palmieri pour compenser le départ de Djibril Sidibé vers l’AS Monaco ou Arsenal. Fort de 132 matches disputés en Ligue 1, l’ancien latéral gauche du SC Bastia, âgé de 29 ans, va apporter son vécu à une formation nordiste partagée entre valeurs sûres et jeunes prometteurs. Un choix assumé de la part des recruteurs, comme l’explique Jean-Michel Vandamme, directeur général adjoint du LOSC, sur le site officiel.

« L’arrivée de Julian correspond aux principes même de notre stratégie : soit nous recrutons un jeune joueur directement capable d’être titulaire au poste recherché, soit nous prenons un joueur plus expérimenté qui possède une grande expérience de la L1, en attendant l’éclosion d’un jeune talent issu de notre formation, comme dans ce cas précis avec Mendyl par exemple. À l’image de Civelli avec Soumaoro ou Amalfitano avec un jeune joueur comme Bissouma, ce renfort fait partie des recrutements intelligents que nous devons faire, à savoir un joueur expérimenté avec un jeune talent en développement. Et le départ d’un élément aussi important que Djibril ne pouvait être comblé qu’au travers d’un joueur ayant quand même un certain vécu en L1. »

Un amalgame qui, la saison passée, avait fonctionné, Ibrahim Amadou ou Adama Soumaoro faisant leurs preuves aux côtés de « vieux briscards » tels que Rio Mavuba ou Renato Civelli.

Sylvain Opair