OM : Adil Rami et Bouna Sarr n’en peuvent (déjà) plus d’attendre…

Dans un entretien diffusé demain sur SFR Sport, les Marseillais Adil Rami et Bouna Sarr évoquent la finale de la Ligue Europa face à l’Atletico Madrid, mercredi soir.

Le temps est long. Déjà. C’est du moins le message qu’ont voulu faire passer Adil Rami et Bouna Sarr, à deux jours du rendez-vous tant attendu en finale de la Ligue Europa face à l’Atletico Madrid. Le défenseur central, qui lui est certain de jouer car il n’est pas blessé, est pressé de se retrouver sur la pelouse. « Je deviens impatient. J’ai envie de vite la jouer et de pouvoir me lâcher sur le terrain. J’attends le coup d’envoi parce que là, ça commence à être long. »

Incertain, en raison d’une nouvelle luxation à l’épaule vendredi dernier sur le terrain de Guingamp, Bouna Sarr n’imagine pas autre chose que de répondre présent. La preuve : « Je suis originaire de Lyon, il y aura toute ma famille.. Je ne mets pas de pression. C’est plutôt une pression positive. Plus les heures passent et plus je deviens impatient. »

L.T.