OM – Mercato : Jacques-Henri Eyraud dédouané des erreurs estivales ?

OM : un flop retentissant face à Limassol à cause des dirigeants ?

Pour l’agent Ivan Le Mée, Jacques-Henri Eyraud n’est pas responsable des erreurs de l’OM sur le Mercato d’été 2018.

L’Olympique de Marseille peinant actuellement en Ligue 1 et éliminé de la Ligue Europa, les critiques autour du recrutement estival se font de plus en plus importantes. Outre les difficultés d’adaptation des recrues de l’été (Caleta-Car, Radonjic, Strootman), le club phocéen paie aussi ses non-choix : aucun attaquant recruté, un seul latéral gauche de métier dans l’effectif…

Dans ce flot de critiques, le trium virae décisionnel composé de Rudi Garcia (entraîneur), Andoni Zubizarreta (directeur sportif) et Jacques-Henri Eyraud (président) en prend pour son grade. Pourtant, tous n’ont pas la même responsabilité selon l’agent de joueurs Yvan Le Mée, réputé proche de l’OM.

Sur RMC, Le Mée a défendu Jacques-Henri Eyraud, réclamant aussi de la mesure pour les autres : « Le président est à mon avis peu influent sur le recrutement, contrairement à d’autres clubs comme Naples avec De Laurentiis. Aujourd’hui, je ne pense pas qu’Eyraud soit présent sur le recrutement, ce n’est pas son métier et il est meilleur pour d’autres choses. Zubizarreta connaît le foot et a été un grand joueur. Et Rudi Garcia, qu’on le veuille ou non, c’est l’homme fort du club. C’est lui qui a tiré 200% de cette équipe très moyenne l’année dernière ».

Arnaud Carond