FC Nantes : Jérémy Toulalan a connu un meilleur public qu’à la Beaujoire

Formé au FC Nantes, le milieu de terrain de l’AS Monaco Jérémy Toulalan a adoré ses années chez les Canaris mais a également aussi beaucoup apprécié le fait de jouer en Espagne.

Passé dans les rangs du FC Nantes entre 2001 et 2006 après y avoir été formé, Jérémy Toulalan a connu la gloire à l’Olympique Lyonnais jusqu’en 2011 avant de mettre le cap sur Malaga et l’Espagne. En deux saisons passées sous le soleil ibérique, le milieu de terrain à tout faire de l’AS Monaco a eu le temps de trouver le public qui l’a le plus enchanté. N’en déplaisent aux supporters de la Beaujoire.

« Je n’ai jamais eu de regrets dans ma carrière. Le seul qui me reste, c’est que l’aventure n’ait pas continué à Malaga. Ces saisons-là ont été exceptionnelles. Je n’ai jamais eu un public comme ça derrière moi, à chanter mon nom pendant de longues minutes, même si les gens m’aimaient bien à Lyon, je crois. En dehors des titres, ma plus grande fierté c’est que tous les clubs dans lesquels je suis passé m’ont demandé de revenir. Lyon l’a fait, Malaga aussi », a précisé Toulalan dans L’Équipe sans faire mention aux Canaris. Même leurs entraîneurs n’ont semble-t-il pas ses faveurs.

« Dans ma carrière, j’ai connu deux grands motivateurs, Gérard Houllier et Manuel Pellegrini. Gérard Houllier, personne ne fait de causeries comme lui, c’est le plus fort, franchement. Pellegrini, lui, c’est l’autorité naturelle et l’élégance. Il ne criait presque jamais. Peut-être deux fois en deux ans. C’est un grand psychologue et je regrette qu’il quitte Manchester City », a-t-il conclu.