FC Nantes : le projet de futur stade de Kita déjà saboté ?

Si cher au président du FC Nantes Waldemar Kita, le projet du futur stade YelloPark a trouvé un accroc sur son chemin : des faux comptes sur Twitter…

Waldemar Kita n’est vraiment pas aidé dans sa tentative de mise en place d’un nouveau stade à Nantes. Lancé en septembre dernier, le projet YelloPark souffre de la contestation de certains groupes de supporters et de riverains. Pire, un nouvel accroc a été décelé sur les réseaux sociaux. So Foot s’en fait l’écho et résume la situation : « De faux comptes sont apparus sur Twitter durant le mois de février sur le réseau afin de s’en prendre aux opposants du projet YelloPark et caresser club et promoteur dans le sens du poil. »

Après un coup d’oeil sur la twittosphère, le constat est crédible. Terriblement crédible. « Ça a commencé mi-février, on a découvert ces comptes en se faisant insulter, harceler quotidiennement, témoigne le président d’« À la nantaise » Florian Le Teuff. Il y en a un qui nous insultait tous les jours de facho, de membres de la Gestapo ou de la Stasi, ce qui n’est jamais très agréable quand on est bénévole et qu’on demande juste une concertation digne de ce nom. Il y en a pas mal qui ont disparu depuis, dont les plus virulents. On peut facilement retrouver la trace, ils sont tous apparus en même temps, entre le 15 et le 20 février. »

Qui se cache donc derrière cette stratégie du béni oui-oui ? L’entreprise Réalités, engagé dans le projet, est déjà montrée du doigt et a d’ailleurs été obligée de réagir à ces rumeurs en annonçant une commande d’« une cartographie globale de l’écosystème digital de YelloPark. » Le problème, c’est que le mal est déjà fait et que le doute plane encore plus sur un projet dont la crédibilité était déjà entamée.

JP