FC Nantes – Mercato : un premier élément tangible de Cardiff pour contester le transfert de Sala ?

FC Nantes - Décès d'Emiliano Sala : deux individus encourent la prison

Alors que les obsèques d’Emiliano Sala ont eu lieu ce samedi à Progreso en Argentine, le premier rapport du crash de l’avion a été repoussé. Et Cardiff est aux aguets. 

La famille d’Emiliano Sala a poursuivi son travail de deuil en organisant les obsèques de l’ancien attaquant du FC Nantes ce samedi dans son village natal. La suite des événements ne devrait pas être plus simple à gérer. Le bureau d’enquête anglais (Air Accidents Investigation Branch) a en effet confirmé que le premier rapport sur les circonstances de l’accident survenu au-dessus de la Manche, le 21 janvier, ne sera pas dévoilé cette semaine.

Cette éventualité avait pourtant été envisagée au départ. « Je peux vous confirmer que le premier rapport sur les circonstances du crash du Piper Malibu transportant Emiliano Sala ne sera pas dévoilé cette semaine, a indiqué lundi à Ouest-France, le Air Accidents Investigation Branch. Ce rapport préliminaire ne sera pas communiqué avant la semaine prochaine, au plus tôt.

Au-delà de l’aspect émotionnel des résultats, Cardiff compte sur ce premier rapport pour éclaircir les conditions du crash qui a causé la mort du joueur argentin et de son pilote David Ibbotson. En sachant ceux-ci, le club gallois pourrait contester (ou non) le transfert de Sala en provenance du FC Nantes.

Rien n’indique par exemple qu’Ibbotson disposait de la licence permettant de transporter des passagers dans un cadre commercial. Or, il s’agit d’un élément que le club gallois pourrait porter au dossier qu’il entend monter pour contester le transfert de Sala cet hiver.

Selon Eric Denieul, expert en aéronautique, le fameux pilote ne possédait pas la qualification de vol aux instruments et il n’avait pas le droit de se faire rémunérer pour le transport de passager sur ce vol. « Sa licence était basique et ne permettait pas de piloter ce genre de machine », affirme-t-il dans les colonnes d’OF. Pour mémoire, les agents Willie et Mark McKay, missionnés par le FC Nantes pour trouver un club acheteur pour Sala, ont reconnu avoir organisé le vol mais ont démenti avoir choisi l’avion ou le pilote. L’imbroglio ne fait que commencer.

JP

Supporters NANTAIS, votre APPLICATION 100% Canaris est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

 

 

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.