OL – Toulouse FC (2-0) : Aulas a vécu un « drame » avec les supporters

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas a versé une larme devant la fronde des supporters lyonnais en marge de la victoire contre le Toulouse FC dimanche au Groupama Stadium (2-0). 

On vous en parlait hier soir : les supporters de l’OL ont affiché leur grogne avant le début du match contre le Toulouse FC (2-0). Interrogé sur ce malaise après la rencontre, Jean-Michel Aulas était sous le choc.

« La provocation peut tourner au drame »

« C’est un drame pour moi. Quand on a 60 points, qu’on a battu les trois premiers à domicile, qu’on a gagné 5-0 à Saint-Etienne, qu’on a gagné à Marseille (3-2), à Nice (5-0)… C’est extrêmement dur et ça donne une image, auprès des partenaires économiques, qui n’est pas l’image du club. Pour Lyon, c’est un tour de force de réunir autant de partenaires économiques. Et on a besoin de solidarité. L’ADN de Lyon, c’est l’unité, a-t-il soufflé dans L’Équipe. Si on s’est redressés après l’élimination, c’est qu’il y a eu une unité à tous les niveaux. Et les supporters ne peuvent pas être absents de cette rédemption. J’ai été peiné. J’espère qu’il y aura une prise de conscience. On ne peut pas arriver deuxième ou troisième sans cette unité. Les plus jeunes n’ont pas l’historique mais regardez les grandes villes comme Bordeaux, Saint-Etienne, Lille (sous-entendu : où elles sont)… Il faut avoir les sens des responsabilités. La provocation peut tourner au drame. En foot, on peut passer de l’excellence au drame. J’appelle les groupes de supporters à être avec nous. Et on saura se qualifier pour la C1. »

JP