Insolite – PSG : on a lu les BD sur Ibrahimovic

Le phénomène Zlatan Ibrahimovic a depuis longtemps dépassé les lignes blanches d’un terrain de football. Star des Guignols de l’info, muse de certains musiciens, l’attaquant du PSG fait l’objet de deux bandes dessinées publiées ces jours-ci, que nous avons lues. Petite présentation.

Dans la peau de Zlatan (Perna / Bercovici) – éd. 12Bis, 32 pages, 9,95 €

Le scénario : après Martine à la plage ou Martine fait la cuisine, place à Zlatan s’entraîne, Zlatan tire un coup franc, Zlatan fait du baby-foot ou Zlatan passe sa visite médicale. Des gags d’une page qui se concluent quasiment chaque fois suivant le même principe : Zlatan parle peu mais frappe beaucoup, et pas seulement le ballon. Entre Barracuda et Terminator, le personnage n’est guère développé, mais il faut admettre que le voir mettre une raclée à Nabila a quelque chose de cathartique. On apprécie par ailleurs que les caractéristiques de certains seconds rôles correspondent à celles de leurs modèles : Gameiro l’éternel remplaçant, Pastore le touchant maigrelet…

Le dessin : les lecteurs assidus du Journal de Spirou (dont nous faisons partie) retrouveront avec plaisir le trait fin, faussement imprécis et très spontané de Philippe Bercovici. Tout juste peut-on s’interroger sur la proéminence du menton de son Zlatan, qui l’éloigne un peu du modèle original, mais le rapproche du rôle de gros dur que le scénariste lui fait endosser. Les caricatures de Ribéry, Lavezzi et Ménez sont particulièrement drôles.

Les faits réels : la vanne de Joey Barton sur le nez d’Ibra et les propos du Suédois selon lesquels il n’y avait « rien », avant, au PSG, font l’objet d’un gag.

Les guests : Joey Barton, Lionel Messi, Franck Ribéry, Helena Sager, Nasser Al Khelaïfi, David Beckham, Leonardo, Nabila, le Cheikh Al-Thani et le Harlem Shake.

La réplique : « Hey Zlatan… Tu fais un baby (foot, Ndlr) ?
– Tu insultes Zlatan ? Zlatan ne fait pas d’enfant avec les hommes ! »

Lire une page (cliquer pour zoomer).

Zlatan Style (Fernandez, Ben KG, Dos Santos, Tourriol, Carreres) – éd. Hugo BD, 40 pages, 10,45 €

Le scénario : une page = un gag, le format est le même que dans le Zlatan des éditions 12Bis. Deux ou trois gags sont d’ailleurs assez proches. Zlatan Style se démarque par un ton légèrement plus acide (le niveau de la Ligue 1 ou la dispersion de David Beckham dans ses activités promotionnelles y sont égratignés), voire graveleux (l’organe de Zlatan est le sujet d’une planche…). Le personnage principal parle davantage, sort parfois du cadre purement footballistique et acquiert de ce fait une épaisseur légèrement supérieure à celle d’une… brute épaisse, c’est le cas de le dire. En revanche, certains gags se contentent un peu paresseusement de décliner les désormais célèbres Zlatan facts.

Le dessin : le trait épais et dynamique correspond aux standards de l’époque, ce qui concourt à son efficacité autant qu’à le rendre assez impersonnel. Zlatan est un peu maigrichon et ses oreilles décollées peuvent surprendre, mais rien à dire, le dessin est accrocheur. Aucune des deux BD n’a vraiment réussi à capturer le visage de Carlo Ancelotti. Le départ du technicien italien est donc plutôt une bonne nouvelle pour leurs tomes 2 !

Les faits réels : la vanne de Barton sur le nez d’Ibra, la tête de Lovren piétinée par celui-ci et son high kick sur Ruffier ont inspiré les auteurs, de même que les images de la famille d’Ibra volées par les caméras du Petit Journal en début de saison.

Les guests : Leonardo, Beckham, Messi, Barton, Lovren, Jean-Michel Aulas, Frédéric Hantz, Souleymane Diawara, Élie Baup, Ribéry.

La réplique : « Monsieur Lovren, nous avons revu les images et vous allez pouvoir nous dire : qu’est-ce que votre visage faisait sous le pied de Zlatan ?? »

Lire une page (cliquer pour zoomer).

Retrouvez également toute l’actualité du Paris Saint-Germain sur Paristeam.