PSG : 5 raisons de croire en une victoire en Ligue des Champions

L’an passé, le club de la capitale retrouvait la Ligue des Champions après neuf ans d’absence et faisait donc preuve d’une ambition mesurée. Mais cette année, les choses ont changé et une victoire finale, objectif avoué des propriétaires qataris, est envisagée. Voici pourquoi ce n’est pas impossible.

L’arrivée d’Edinson Cavani

L’Uruguayen est venu compléter un effectif déjà riche en stars. Avec Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Blaise Matuidi et Javier Pastore, le PSG était déjà bien armé la saison dernière. Cette équipe n’a pas vraiment changé et les automatismes sont déjà présents. Le renfort de Cavani va lui apporter un plus indéniable qui pourrait lui permettre de franchir un palier.

L’ancien Napolitain est en effet un finisseur hors pair (104 buts en 138 matches avec le club “azzurro”) et son duo avec Ibrahimovic pourrait faire des étincelles. Les deux meilleures buteurs européens de la saison dernière derrière Lionel Messi et Cristiano Ronaldo (30 buts pour “Ibra”, 29 pour “El Matador”) devraient une nouvelle fois affoler les compteurs. L’entente de Cavani avec Ezequiel Lavezzi, qu’il a connu à Palerme lors de ses débuts en Europe, peut également lui permettre de s’intégrer rapidement.

Bref, avec son nouveau canonnier, le PSG est outillé pour aller loin en Ligue des Champions !

Un tirage au sort des plus aisés

Lors du tirage au sort de la phase de poules, effectué le 29 août, le PSG se trouvait dans le chapeau 2. Ce qui lui assurait donc une opposition convenable. Et nous n’avons pas été déçus. Que ce soit le Benfica Lisbonne, l’Olympiakos ou encore Anderlecht, pas un de ces clubs n’est aujourd’hui en capacité de se hisser dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Paris si. D’ailleurs, Christian Karembeu, désormais dirigeant de l’Olympiakos, a confié à nos confrères du Parisien que “le PSG allait terminer 1er” . On voit mal en effet laquelle de ces trois équipes pourrait venir s’imposer au Parc des Princes…

Le PSG joue mieux en Ligue des Champions qu’en L1

Le 2 mars dernier, Leonardo, qui était encore directeur sportif du PSG pour quelques mois, avait déclaré après une défaite à Reims (0-1) que son équipe était calibrée pour les joutes continentales, pas pour les combats de rue nationaux : “On a peut-être une équipe faite pour l’Europe, basée sur le talent, la qualité de passes, pas pour ce genre de matches.”

Cette déclaration avait créé la polémique et déclenché une vague de réactions au sein du football français. Elle peut sembler arrogante mais elle soulève une vérité : la saison dernière, les Parisiens semblaient plus motivés par un match contre le Dynamo Kiev que par un déplacement à Sochaux. Dès qu’ils entendaient la petite musique de la C1, les joueurs de la capitale haussaient leur niveau et proposaient du spectacle et des buts. En dix rencontres européennes, les hommes de Carlo Ancelotti n’ont perdu qu’une seule fois (contre Porto) et ont réussi à tenir tête à la meilleure équipe du monde, le FC Barcelone, alors qu’ils ont souvent été ternes en L1.

Sachant qu’ils ont la mainmise sur le football français depuis leur titre de champion, les Parisiens vont mettre le paquet sur la Ligue des Champions.

Laurent Blanc a une bonne expérience de la C1

Lors de sa deuxième participation en tant qu’entraîneur à la Ligue des champions, en 2009-10, Laurent Blanc a mené les Girondins de Bordeaux en quarts de finale après un parcours somptueux. Le FCGB avait terminé en tête de son groupe (avec 5 victoires et 1 nul), devançant le Bayern Munich (victoires 2-0 en Allemagne et 2-1 en Gironde) et la Juventus. Ils avaient ensuite éliminé l’Olympiakos en 8es de finale avant de s’incliner en quarts contre Lyon.

Blanc peut également s’appuyer sur son passé de joueur. Il a notamment atteint les demi-finales de la C1 avec Manchester United lors de la saison 2001-02 (15 matches disputés). Cette expérience du très haut niveau devrait constituer un vrai plus quand il s’agira de défier des cadors du continent.

Zlatan Ibrahimovic veut l’accrocher à son palmarès

La star suédoise est plus proche de la fin de carrière que du début. Mais avant de raccrocher, il entend inscrire un ultime trophée à son immense palmarès. Car, c’est un fait, la Ligue des Champions ne sourit pas à Ibrahimovic. Lorsqu’il a quitté l’Inter Milan pour le FC Barcelone, en 2009, l’attaquant rêvait de remporter la C1 avec le club espagnol qui en était à l’époque le détenteur. Manque de chance, il fut éliminé en demies par son ancienne équipe !

Depuis, toutes ses tentatives de conquête du trophée se sont soldées par des échecs, que ce soit avec l’AC Milan ou le PSG. Au vu des investissements réalisés, on se dit que Paris a les moyens d’offrir cette ultime couronne à son roi suédois. Les dirigeants qataris veulent parvenir à leurs fins dans les cinq ans. Seulement, “Ibra”, qui aura 36 ans à cette échéance, ne peut plus attendre. Il faut donc faire vite pour le numéro 10 parisien. Pourquoi pas dès cette année ?

Guillaume de Freitas

Retrouvez cet article et beaucoup d’autres dans le numéro de But! National actuellement en kiosques.

Une But! National

Retrouvez également toute l’actualité du PSG sur paristeam.