PSG – Mercato : un nouveau cas Adrien Rabiot généré par Thomas Tuchel ?

PSG : Areola n°1, Thomas Tuchel dément

Déjà gêné aux entournures par le dossier Adrien Rabiot, la direction du PSG marche sur des œufs avec Alphonse Areola, enfant du club et sous contrat jusqu’en juin 2019.

Le PSG a, a priori, moins de chance de perdre son gardien de but, Alphonse Areola, qu’Adrien Rabiot en 2019. Si le milieu de terrain international serait en effet de plus en plus envieux de quitter le club de la capitale, l’idée n’a pas (encore) germé dans l’esprit du récent champion du monde.

Il n’empêche que son cas ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de son grand ami. Enfant du club et en fin de contrat au mois de juin 2019, Areola discute depuis quelques temps avec ses dirigeants d’une prolongation qui… n’arrive jamais. Comme pour Rabiot, sa gestion à la marge par Thomas Tuchel ne le pousserait pas non plus à accélérer les négociations, lui qui alterne aujourd’hui dans le but parisien avec Gianluigi Buffon.

« Alors qu’il semblait d’accord avec Paris sur les termes d’une prolongation, le gardien patiente avant de signer, assure L’Équipe dans son édition du jour. La répartition des matches ne paraît pas tout à fait du goût d’Areola, qui a de plus en plus le sentiment de finir l’année 2018 dans un rôle de doublure de l’Italien. Il n’a pas nécessairement envie de se contenter des rencontres coincées entre deux rendez-vous européens. Alors, poussé par son entourage, il a préféré différer la signature de sa prolongation, que le club de la capitale aurait pourtant aimé officialiser avant janvier. »

JP