RC Strasbourg – PSG (1-1) : Paris s’en remet encore et toujours à ses cadors

RC Strasbourg : Pourquoi les Strasbourgeois vont battre tous les records

Le PSG a dû attendre l’entrée en jeu de Kylian Mbappé à la mi-temps de son match à Strasbourg (1-1) pour enfin prendre les choses en main. Et c’est Edinson Cavani qui a égalisé sur pénalty.

Les stars font toujours la différence dans les grands rendez-vous. D’accord, ce déplacement à Strasbourg n’en était pas. Parce que les Alsaciens ne sont pas un cador du championnat, parce que le PSG a une avance de dingue sur la concurrence et parce que Thomas Tuchel avait laissé plusieurs cadres au repos en prévision du déplacement décisif à Belgrade la semaine prochaine.

Mais quand même, quand le PSG s’est retrouvé mené à la pause par des Alsaciens très agressifs sur le porteur du ballon (la même tactique que les Bordelais avaient employé dimanche contre les champions de France), l’entraîneur allemand s’est décidé à faire entrer Kylian Mbappé à la place de Stanley Nsoki. Et la partie a basculé. Strasbourg s’est mis à reculer, à moins presser et Paris a pu développer son jeu.

Edinson Cavani s’est vu refuser un but à la 57e pour un hors-jeu de position, a manqué le cadre d’un rien à la 63e sur un coup franc obtenu par… Mbappé et a finalement égalisé à la 71e sur un pénalty obtenu par… Mbappé. Neymar étant absent, il n’y avait que la MC ce soir à la Meinau. Mais cela a suffi pour éviter à Paris une première défaite cette saison en L1.

R.N.