RC Strasbourg – PSG (1-1) : Thomas Tuchel ne cherche pas de fausses excuses

PSG : les Parisiens attendus au tournant à Belgrade

Thomas Tuchel l’assure : non, son PSG n’a pas été victime d’un coup de décompression sur la pelouse du RC Strasbourg (1-1) hier.

Déjà accroché sur la pelouse des Girondins de Bordeaux dimanche (2-2), le Paris Saint-Germain a connu un nouveau coup d’arrêt à Strasbourg (1-1) ce mercredi. Fâché contre l’arbitrage en Gironde, Thomas Tuchel l’était beaucoup moins hier à la Meinau.

« Sur leur première situation, tout d’un coup, il y a un penalty. On doit accepter cette situation et s’adapter. On a montré une belle réaction et beaucoup de qualité en deuxième mi-temps. On a complètement contrôlé dans le camp adverse, avec beaucoup de possession et de situations dangereuses », estime le technicien allemand qui déplore surtout le fait que son équipe n’a pas su marquer le second but.

« Il n’y a pas de décompression. Contre Bordeaux, je n’ai pas vu cela. C’est normal. On ne peut pas attendre le même état d’esprit que contre Liverpool à chaque match. Tout le monde a attaqué et défendu ensemble. Ça peut toujours arriver de manquer un peu de chance, d’efficacité. Nous avons manqué de structure et de précision pour être décisif », a conclut Thomas Tuchel.

Arnaud Carond