ASSE : cap sur Rennes pour rattraper les points perdus  

Les Verts ont gâché une belle occasion de revenir dans la course à l’Europe en se faisant accrocher par Dijon (2-2). A dix journées de la fin, il leur faudra se racheter à Rennes, samedi, pour continuer de croire au miracle. 

L’ASSE était sur son petit nuage après son égalisation de dernière minute à Lyon (1-1). Elle en est un peu redescendue en se faisant accrocher à domicile par Dijon (2-2). Ce résultat n’est clairement pas une bonne affaire, surtout que la carte de visite de l’adversaire, plus mauvaise équipe de L1 à l’extérieur et plus mauvaise défense du championnat, incitait à l’optimisme. Mais Jean-Louis Gasset avait relevé les qualités offensives de Dijon et effectivement, les Dijonnais ont montré de belles choses avec le ballon, Julio Tavares notamment. Auteur de son 11e but de la saison, l’attaquant capverdien a posé de gros problèmes à la défense verte, comme l’Angevin Karl Toko-Ekambi avant lui, et comme le Lyonnais Mariano Diaz. La charnière verte est apparue à nouveau en difficulté samedi dernier, et l’ASSE a montré d’autres lacunes, dans ses couloirs offensifs notamment. Jonathan Bamba, Romain Hamouma, Kévn Monnet-Paquet et le jeune Vagner Dias Gonçalves n’ont pas fait de différences, ou si peu, au point qu’un retour en équipe première d’Oussama Tannane, auteur de 4 buts en 2 matches avec la réserve, est d’actualité. 

M’Vila de retour sur ses terres

Soucieux de positiver, Gasset a salué l’état d’esprit de ses joueurs après le nul contre Dijon, estimant que Robert Beric en était le meilleur symbole. Auteur d’un doublé après avoir raté un penalty, l’attaquant slovène a permis aux Verts de revenir deux fois au score, et de préserver leur invincibilité de ce début d’année dans le Chaudron. Mais c’était bien la déception qui primait dans les rangs stéphanois après le match nul. Yann M’Vila s’est notamment dit « très déçu » du résultat, avant de lâcher un « On ira à Rennes pour gagner » qui en dit long sur son ambition. Principale satisfaction du Mercato avec Mathieu Debuchy, le milieu de terrain fera son retour en Bretagne samedi soir, contrairement à Paul-Georges Ntep, blessé à une cuisse. Au Roazhon Park, l’ASSE tentera de poursuivre sa série, elle qui reste sur 6 matches sans défaite (3 victoires, 3 nuls) depuis son revers à Nice, fin janvier. Ce déplacement pourrait déterminer les objectifs de la bande à Gasset sur cette fin de saison. En cas de défaite, on voit mal en effet comment les Verts pourraient revenir sur leurs adversaires du soir. Le Stade Rennais, vainqueur à Amiens (2-0) le week-end dernier, est remonté à la 5e place, à 6 points de l’ASSE. 13e, la formation stéphanoise compte 5 points de retard sur le 6e, Montpellier. A 10 journées de la fin, il faudra impérativement faire un bon résultat samedi soir pour ne pas jouer uniquement le maintien sur les trois derniers mois. C’est tout l’enjeu de ce déplacement dans l’Ouest, dans un stade où les Verts ont rarement brillé ces dernières saisons, sous l’ère Christophe Galtier, mais où le Stade Rennais n’est pas très performant cette saison, avec le 16e bilan à domicile de L1 (6 victoires, 1 nul, 6 défaites).

Laurent Hess