ASSE : Gasset et Romeyer face à la presse, c’est à suivre en direct

Jean-Louis Gasset et Roland Romeyer sont face aux médias depuis quelques secondes. Le futur-ex entraîneur de l’ASSE doit annoncer son départ.

C’est Jean-Louis Gasset qui va prendre la parole en premier. Tentant de donner des réponses à ceux qui ne comprennent (toujours) pas son départ.

« J’ai pris la décision de rentrer chez moi. Ma mission s’est faite en deux temps. D’abord sortir le club d’une situation délicate. Déjà après cet épisode je me suis posé la question si je continuais l’aventure. Je savais qu’il fallait ramener Saint Étienne en Europe. On a eu pas mal de soucis : Var et blessures. Malgré ça on a gardé le cap pour terminer à la quatrième place. L’objectif est atteint. J’ai fini rincé. Une fois que l’on a réussi l’objectif se pose la question dans quel état on se trouve. On finit très fatigué. Quand on arrive à un âge mûr on se demande quelles sont les priorités. J’ai choisi la famille : je rentre chez moi. Je n’abandonne pas. Je ne suis pas en état. Je n’ai plus l’énergie. Je n’abandonne rien du tout. On a remis le club là où il devait être. « 

« J’avais décidé depuis quelque temps. Je savais ce que j’allais faire. Je ne pouvais pas noircir le tableau samedi soir avec des gens qui étaient heureux. On a vécu 18 mois magnifiques. Le destin a voulu que l’on enfonce le clou dans un stade en folie. Pour moi la mission s’est terminée en apothéose. Les gens me demandent de rester. C’est magnifique. Je reviendrai à Geoffroy-Guichard pour des matches de coupe d’Europe et je me dirai que j’aurai participé à tout ça. Rien n’aurait pu me faire changer d’avis. Rien ne peut lutter avec ma famille. « 

« Avec la direction il y a eu des frictions normales. C’est l’entraîneur qui doit toujours s’adapter. Ce n’est pas une décision facile à dire a des joueurs, des journalistes. Je ne suis pas à la place des joueurs mais ils ont des contrats. Il y aura un arrangement avec le club pour savoir si c’est possible ou non. Ghislain Printant était déçu. Il a le droit mais c’est mon choix. Ce n’est pas moi qui vais choisir mais il a plusieurs avantages : il a de la bouteille, connaît la ligue 1 et connaît le groupe par cœur. « 

Dans la foulée, Roland Romeyer est également venu donner son point de vue. « « J’aime Jean-Louis Gasset, l’homme, parce qu’il est franc. J’ai passé un week-end particulier avec ce match et ce peuple vert en joie. De l’autre côté je savais que c’était là que le plus difficile commençait. J’espérais qu’il change d’avis. J’accepte et respecte sa décision avec un très grand regret. Pour moi, c’est le plus grand entraîneur de l’ASSE depuis que je suis au club. Et je suis au club depuis très longtemps. Les supporters ont la même analyse que moi. Tout le monde essaie de le raccrocher. Je ne remercierai jamais assez Jean-Louis Gasset d’avoir apporté de la joie au peuple vert. »

L.T.