ASSE – Mercato : Dagba, Cabaye, Dioussé, Béric, Selnaes… Ce qu’il peut encore se passer

ASSE - Mercato : Jean-Louis Gasset a déjà tranché pour son avenir à Sainté

Dans moins de sept jours maintenant, le Mercato d’hiver va fermer ses portes. Que peut-il encore se passer du côté de l’ASSE ? Elements de réponse.

Ce n’est pas un secret : Jean-Louis Gasset a demandé à ses dirigeants au moins un renfort en défense (latéral polyvalent). Pour l’instant, Frédéric Paquet (directeur général) le lui a refusé faute de moyens. Les Verts venant d’essuyer deux gifles coup sur coup lors du derby contre l’OL (1-2) et à l’occasion de la réception de Dijon en Coupe de France (3-6), il n’est cependant pas exclu de voir un peu de mouvement sur les prochains jours.

Colin Dagba (PSG), ce n’est pas impossible…

On le sait : si la direction de l’ASSE met son véto à tout recrutement, c’est parce qu’elle a déjà beaucoup investi l’été dernier et que le club affichera pour la première fois depuis longtemps un déficit d’exploitation sur la saison 2018-2019. Avec un crédit à rembourser sur le Mercato d’été 2018, cela fait beaucoup.

Néanmoins, si le staff parvient à mettre le grappin sur un joueur disponible en prêt avec un salaire raisonnable et que ce dernier est meilleur que les solutions issues de l’Etrat, pourquoi pas ? Colin Dagba (PSG, 20 ans) entre dans cette catégorie. Paris, qui l’a prolongé en octobre jusqu’en juin 2023, ne souhaite pas le vendre mais un prêt sec est de l’ordre du possible et, au niveau salarial, il n’y a rien de compliqué à se mettre d’accord avec le jeune latéral francilien… Et cela contenterait Jean-Louis Gasset, que les dirigeants espéreraient bien voir prolonger lui aussi.

Pour Yohan Cabaye (libre), le départ d’un milieu est obligatoire

Concernant la possible arrivée de Yohan Cabaye (33 ans), libre depuis la résiliation de son contrat à Al-Nasr, celle-ci paraît difficilement envisageable sans départ dans l’entrejeu. L’ASSE espère trouver une porte de sortie pour Assane Dioussé, dramatique lors de ses dernières prestations en vert et qui faisait partie de ces joueurs que Jean-Louis Gasset ciblait après l’humiliation subie dans le Chaudron contre Dijon mercredi soir. Le Sénégalais plairait en Turquie.

L’autre solution pour accueillir Cabaye serait de vendre l’un des « bijoux de famille » dès janvier : à savoir Olé Selnaes. Le club discute d’une prolongation du Norvégien, sous contrat jusqu’en juin 2020, mais l’accord n’est toujours pas trouvé. Certains clubs anglais et russes (Zenith) suivent le dossier de près et sont susceptibles de passer à l’attaque. Même s’il affaiblirait le club sportivement, l’ASSE sera obligé d’étudier les offres dépassant les 10 M€. Surtout si Assane Diousse ne trouve pas preneur.

Beric et M’Bengué, plutôt partis pour rester ?

Concernant les fins de contrat prochaines, il n’est pas impossible de voir du mouvement dans la dernière semaine. Pour l’instant, la tendance n’est pas un départ mais Robert Beric et Cheikh M’Bengué n’ont clairement pas la porte fermée face à eux s’ils venaient à trouver un nouveau point de chute. Le Slovène n’est pas emballé par les pistes s’offrant à lui et souhaite aller au bout de son contrat. Pour M’Bengué, sur qui le club ne compte plus du tout, l’ASSE aimerait s’affranchir de son gros salaire (70 000€ brut par mois) mais le joueur ne fera aucune concession et est prêt à attendre six mois. De ces économies salariales peuvent dépendre les bonnes affaires de dernière minute en prêt…

Arnaud Carond