ASSE : pourquoi Diousse, Saliba et Nordin ont vraiment vécu une sale semaine

Titulaires lors de l’élimination en Coupe de la Ligue à Nîmes, Assane Diousse, William Saliba et Arnaud Nordin n’ont pas marqué des points.

Jean-Louis Gasset avait décidé de faire tourner son effectif mardi dernier à Nîmes, en Coupe de la Ligue. Contrairement à Robert Beric, buteur aux Costières, Assane Diousse, William Saliba et Arnaud Nordin n’en ont pas profité. Diousse a été remplacé dès la fin de la première mi-temps tellement il était hors du coup. 19e homme, le Sénégalais n’était même pas sur le banc vendredi dernier pour la venue de Nantes (3-0), ni mercredi soir pour le déplacement à Bordeaux (2-3). Saliba, qui n’avait pas été exempt de tout reproche sur l’égalisation de Denis Bouanga à Nîmes, est resté sur le banc, tout comme Nordin.

Et malgré leur présence sur le terrain, la réserve des Verts a été battue à domicile par Bordeaux (1-4) le lendemain, à L’Etrat. C’est Dylan Chambost qui a inscrit le but stéphanois. « Il va falloir trouver les mots pour expliquer et les solutions tactiques à apporter pour corriger nos erreurs défensives, a analysé Laurent Batlles à l’issue de la rencontre. Notre seconde période n’était pas bonne du tout. Nous sommes tombés sur une équipe qui avait plus d’envie aujourd’hui. Nous ne pouvions rien espérer de mieux avec aussi peu de vaillance. »

Pour Saliba, la donne s’est malgré tout amélioré par la force des choses à Bordeaux. En effet, le défenseur de 17 ans a dû remplacer au pied levé Neven Subotic après sa grave blessure en Gironde. Mais les Verts ont concédé deux buts supplémentaires et se sont inclinés (2-3), avec un William Saliba qui n’a pas été exempt de tout reproche sur les deux derniers buts girondins…

Laurent HESS