ASSE – PSG : Wahbi Khazri n’aurait plus qu’un seul défaut à corriger

L’attaquant de l’AS Saint-Etienne, Wahbi Khazri, qui affronte ce soir le Paris Saint-Germain (21 heures), devrait encore corriger un travers dans son jeu.

Il est devenu, et depuis des mois, l’arme offensive numéro 1 des Verts de Saint-Etienne. Enfilant les buts et certains étant même décisifs, comme celui inscrit dans les derniers instants du match face à l’Olympique de Marseille pour une victoire des Verts, 2-1.

On parle ici du Tunisien, Wahbi Khazri qui tentera, ce soir, et au même titre que ses partenaires, de faire tomber le PSG au stade Geoffroy-Guichard. Dans des propos accordés à Eurosport, et retranscrits par le site amateur de supporters stéphanois, Poteaux carrés, Nabil Maâloul, ancien sélectionneur de la Tunisie, a décrit Khazri.Et ce qu’il devait (encore) améliorer.

« Revenir en France, à Rennes, fut une excellente décision. Comme c’est un joueur capable d’être performant sur tous les fronts de l’attaque, car il sent le jeu, je ne suis pas étonné qu’il se soit très vite affirmé comme un buteur. Il a une bonne technique, il va vite, et il sait faire les bons choix. C’est un attaquant qui peut marquer et faire marquer car il est adroit, son registre est complet. Sa vitesse lui permet souvent de faire la différence sur les petits espaces, ou sur dix mètres. Il a aussi cette qualité d’avoir un bon sens du placement et de faire de bons appels. Wahbi, c’est un affectif, il a besoin de se sentir aimé. Saint-Etienne a fait de gros efforts pour le recruter, et Wahbi y a été sensible. Comme c’est un garçon qui ne triche pas, il donne beaucoup en retour. Il n’aime pas spécialement le jeu aérien, ce n’est pas trop son truc. Mais je pense qu’il pourrait s’améliorer et en profiter pour marquer davantage de buts.« 

Khazri a une nouvelle fois 90 minutes, ce soir, pour tenter de faire mentir son ancien sélectionneur…

L.T.