ASSE : quand l’Espagne met son nez dans les affaires des Verts…

L’AS Saint-Etienne est un club mythique en France mais il est loin d’être oublié en Europe. Il y a quelques jours, l’Espagne s’est rappelé au bon souvenir des Verts en les citant dans un dossier sur l’ouverture du marché footballistique en Chine.

Xiang Baixu est scruté de près

El Confidencial a ainsi développé son thème autour de la récente arrivée à l’ASSE du jeune Chinois Xiang Baixu. Nos confrères ibériques, qui ne pensent pas à mal de la tentative d’ouverture des dirigeants ligériens, dressent toutefois un constat alarmant sur les futures retombées possibles pour un club qui veut vraiment s’investir dans un partenariat fructueux sur le long terme. Selon eux, il semble trop difficile, voire impossible, de pouvoir en récolter des fruits dans le domaine sportif. Plusieurs éléments exposés vont dans ce sens.

La Chine, un marché très compliqué

Tout d’abord, le travail de « scouting » est très compliqué car la Chine est un pays trop vaste, sans oublier la langue, pour pouvoir dénicher de vrais talents. José Antonio Camacho, sélectionneur local pendant près de deux ans, s’en est vite rendu compte. Autre problème évoqué, le fait que la moitié du pays se désintéresse du football, notamment dans sa zone Ouest. En terme de jeu pur, les joueurs chinois, dans leur ensemble, sont peu instruits aux bases de la technique. Ils courent beaucoup, certes, mais ne connaissent pas les concepts de placement, de récupération ou de construction de jeu.

L’exception qui confirme la règle ?

Espérons donc que Xiang Baixu, qui a fait forte impression aux recruteurs de l’ASSE et n’a pas de raison d’être un échec, soit l’exception qui confirme la règle car les précédents Hao Haidong (Sheffield United), Dong Fangzhuo (Manchester United) ou Li Weifeng et Li Tie (Everton) ont tous été des fiascos.

Inscrivez-vous sur bwin et recevez 100€ pour votre premier pari.

Toutes les informations de But ! Saint-Etienne en version mobile en téléchargeant notre application pour Iphone et Android.

Photo auteur
vfbrancaleoni@gmail.com