Alex Telles
Alex TellesCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
TRANSFERTS

OM - Mercato : après Martial, un autre coéquipier de CR7 proposé à Longoria !

L'OM a besoin d'un piston gauche. Un nom vient d'être soumis à Pablo Longoria.

Zapping But! Football Club OM : le bilan de Florian Thauvin dans la cité phocéenne

Exit Jordan Amavi. Titulaire du couloir gauche défensif à l'OLM ces dernières saisons, l'ancien joueur d'Aston Villa n'entre plus dans les plans de Jorge Sampaoli, même s'il a été prolongé en mai dernier. Luis Henrique et Konrad de la Fuente l'ont remplacé mais ni l'un ni l'autre ne s'est imposé, et c'est Luan Peres qui a été décalé sur le côté pour palier un manque que l'OM souhaiterait compenser au plus vite.

A cet effet, Kevin Dias, le consultant de RMC, a soumis un nom : celui d'Alex Telles. « Dans le système de Sampaoli, le joueur de couloir doit être hybride, a-t-il expliqué. L’OM doit recruter un vrai piston gauche. J’ai des noms. Je ne sais pas si c’est réalisable pour Longoria. En un, je pense à Alex Telles. C’est un joueur que j’apprécie énormément. Il joue peu à Manchester United. Il pourrait être intéressé par un projet sur six mois pour se relancer et jouer dans une atmosphère bouillante. Il a un gros tempérament. C’est un bon passeur. Ce serait un joueur intéressant pour l’OM. C’est le vrai latéral brésilien, qui sait attaquer et défendre, avec un pied gauche exceptionnel. »

Et à Dias de soumette d'autres noms... « Après, il y a d’autres profils comme Ramy Bensebaini (Borussia Monchengladbach), Alex Grimaldo (Benfica), Owen Wijndal (AZ) ou Tyrell Malacia (Feyenoord). Je fais confiance en Longoria. Il faut que le fair-play financier le lui permette ou que McCourt fasse une petite rallonge sur le mercato ».

Pour résumer

«L’OM doit recruter un vrai piston gauche. J’ai des noms. Je ne sais pas si c’est réalisable pour Longoria. En un, je pense à Alex Telles. C’est un joueur que j’apprécie énormément. Il joue peu à Manchester United. Il pourrait être intéressé par un projet sur six mois pour se relancer et jouer dans une atmosphère bouillante», estime Kevin Dias.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS