FC Nantes – Mercato : la clause qui peut faire capoter le transfert d’Emiliano Sala à Cardiff

FC Nantes - transfert Sala - Cardiff veut négocier un accord à l'amiable !

La clause 2.1.4 de l’accord de transfert d’Emiliano Sala du FC Nantes à Cardiff constitue le cœur de l’argumentation du club gallois pour contester la validité de la transaction.

Plus de deux mois après la mort accidentelle d’Emiliano Sala (le 21 janvier), le cas de l’attaquant argentin s’est déplacée sur le terrain judiciaire. Le litige juridique et financier entre le FC Nantes et Cardiff ne connaît en effet pas de signes d’apaisement, l’entourage du club gallois musclant même son discours envers le FCN.

Selon cette thèse des Bluebirds, développée dans L’Équipe, c’est le FC Nantes qui aurait ainsi proposé la clause 2.1.4 dans le contrat et la stricte notification des exigences qu’elle comporte, notamment la confirmation de l’enregistrement de Sala comme joueur de Cardiff. Selon l’entourage de Cardiff, la LFP aurait finalement notifié cet enregistrement requis le 25 janvier, « trois jours trop tard et quatre jours après la disparition du joueur ». « S’ils (FCN) ne répondent pas dans le détail aux questions sur la validité du contrat, c’est qu’ils savent que le contrat n’était pas valide », lance l’entourage du club gallois.

Au FC Nantes, on reconnaît l’existence de cette fameuse clause mais en ripostant du tac au tac : « Ce ne sont pas ces étranges méthodes qui vont nous forcer à avancer. Nantes ne veut pas entrer dans leur piège. Ce qui est demandé dans cette clause 2.1.4, c’est que la France ait désenregistré Sala et que le pays de Galles l’ait enregistré. Et que tout cela soit confirmé par la réception et l’émission du Certificat international de transfert (CIT). C’est ce qui fait foi, et, pour nous, c’est ce qui a eu lieu le 21 janvier à 17h30. Si la LFP et la FA Wales n’avaient pas confirmé tout ça, le CIT n’aurait pas pu être émis. Donc il n’y a pas de débat. »

Pour tenter de comprendre cette clause 2.1.4, sur laquelle Cardiff City s’appuie pour contester le paiement de l’indemnité au FC Nantes, L’Équipe en a dévoilé la teneur dans son édition du jour : « La LFP et la FA Wales auront confirmé à Cardiff et à Nantes que le joueur était enregistré comme un joueur de Cardiff et que le CIT (certificat international de transfert) du joueur a été émis. Les deux parties déploient tous les efforts raisonnables pour que les conditions soient remplies au plus tard le 22 janvier. Si les conditions ne sont pas remplies dans ce délai, le présent accord de transfert sera nul et non avenu […] Il n’y aura pas de paiement de Cardiff à Nantes et aucune des parties n’aura d’obligations et de responsabilité envers le présent accord de transfert. »

JP