ASSE : Snapchat raciste, enquête interne... les détails de l'affaire Bouanga révélésLancer le diaporama
ASSE - Mercato : la liste des partants possibles de l'été 2021
+12
Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
SCANDALE

ASSE : Snapchat raciste, enquête interne... les détails de l'affaire Bouanga révélés

Ces dernières heures, l'ASSE a communiqué sur une dérive raciste de certains de ses supporters. On en sait davantage sur l'affaire en question.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Ce vendredi matin, l'ASSE a publié un communiqué pour dénoncer des dérives racistes de certains supporters. Avant cela, c'était les Magic Fans 91 étaient sortis du silence « avec honte » pour s'excuser publiquement de l'attitude de certains de leurs (ex) membres, auteurs de propos « irrespectueux, blessants et xenophobes » à l'encontre d'un joueur de l'ASSE.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Claude Puel et Harold Moukoudi défendent Bouanga

Ce joueur, c'était en l'occurence Denis Bouanga. En conférence de presse, Claude Puel et Harold Moukoudi avaient évoqué cette fameuse vidéo. « C'est inqualifiable. Les supporters sont venus auprès de Denis et des joueurs pour s'excuser par rapport à ce qui s'est passé. Ils se sont désolidarisés de ceux qui ont fait ça. Il n'est pas question de faire un amalgame avec nos supporters qui ne représenten pas cela », a lâché le coach des Verts. « Ca heurte un joueur, un homme et peut-être encore plus les joueurs de couleur. C'est un acte inqualifiable, inadmissible, je n'ai pas de mot (...) Personnellement, ça m'est déjà arrivé donc j'ai pris cette vidéo pour moi, j'ai déjà été victime par le passé, on se sent humilié. La réponse doit venir des joueurs, prendre nos responsabilités et aussi des instances. On va laisser la justice agir et penser à autre chose », a ajouté le défenseur camerounais.

Une vidéo éphémère envoyée sur Snapchat

L'Equipe nous en dit un peu plus sur cette triste affaire. A la veille de Nîmes – ASSE, Denis Bouanga avait reçu une courte vidéo sur Snapchat alors qu'il était en mise au vert. Une vidéo dans laquelle certains membres des MF91 insultaient le Gabonais de « sale négo », appuyant sur le fait que l'ASSE « est un club de race blanche ». Un clip que Denis Bouanga n'a pas manqué d'enregistrer avant qu'elle ne disparaisse, utilisant le téléphone de son partenaire de chambrée pour ensuite la montrer à ses partenaires puis à ses dirigeants. Un bon réflexe puisque le club s'est de suite saisi de l'affaire, contactant le groupe Ultras via Florian merle (référent supporter). Considéré comme un groupe apolitique, les Magic Fans ont de suite exclu les personnes présentes sur la vidéo.

Albums Photos