ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Les Verts ont pêché par naïveté dans le derby »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. A match exceptionnel, circonstances exceptionnelles nous avons morcelé son analyse du derby en deux parties. Voici la version stéphanoise.

« Déjà, mon sentiment général sur ce 118e derby opposant l’ASSE et l’OL (victoire 2-1 des Lyonnais), c’est qu’on a vu une superbe opposition entre deux équipes ambitieuses et de qualités. Dimanche soir, les intentions ne sont pas restées au vestiaire. On a vu une grosse équipe de Lyon et une très belle équipe de Saint-Etienne. Les Stéphanois sont passés prêts d’une semaine olympique parfaite. Malheureusement pour eux, le but de Moussa Dembélé à la 95e minute gâche un peu tout.

«  Les Verts ont mis plusieurs ingrédients intéressants »

Que l’OL batte Sainté n’est pas vraiment une surprise. Le club de Jean-Michel Aulas a des qualités individuelles et collectives un peu supérieure à l’ASSE. Malgré tout, contre Lyon, les hommes de Jean-Louis Gasset n’ont pas fait de complexe et cela a donné 95 minutes passionnantes avec le dénouement que l’on connait. Les Verts ont mis plusieurs ingrédients intéressants dans ce match au niveau de l’agressivité, des courses, de la vitesse, de l’envie de faire mal à l’adversaire… Durant cette semaine olympique, jai vu des Stéphanois qui commencent petit à petit à prendre conscience de leurs capacités lors des gros matches. C’est important pour la suite. Il faut digérer cette déception car c’est en répétant ce genre de matches que les Verts garderont au moins leur 4e place en Ligue 1.

« Le penalty oublié, la seule tâche du derby »

Qu’est-ce qui a fait la différence dimanche ? Plusieurs facteurs. Anthony Lopes d’abord, qui était en état de grâce dans le but de Lyon. Mais les sauvetages du portier lyonnais n’expliquent pas tout. Les Stéphanois ont été défaillant au niveau de l’efficacité pour conclure les actions. Je pense notamment à l’occasion manquée par Loïs Diony et à celles de Rémy Cabella à 1-1 (89e). L’arbitrage a aussi eu son mot à dire sur le match en refusant un penalty rapidement à Wahbi Khazri (3e). Est-ce que le match de Marseille était dans la tête de l’arbitre ? Je sais que certains pensent qu’il a simulé face à l’OM. Le Tunisien a parfois tendance à amplifier les contacts. Attention à ne pas tomber dans l’oeil des arbitres comme ce fut le cas pour Romain Hamouma à une époque. Dimanche soir, on peut déplorer que l’outil à disposition des arbitres (VAR) n’a pas été consulté. C’est dommage. Pour moi, c’est la seule tâche du derby mais elle est quand même de taille.

« L’ASSE reste une équipe en devenir »

Sur ce derby, je pense aussi que l’expérience a joué. Par rapport à des équipes comme Lyon et Paris qui ont l’habitude de jouer la Ligue des Champions, l’ASSE reste une équipe en devenir. Une équipe qui a un potentiel mais qui doit encore apprendre. L’intensité européenne n’est pas la même. Lors de la venue de Manchester United, on avait déjà senti cette différence. Les Verts doivent puiser dans ce genre d’échec pour grandir. Ce n’est qu’en jouant l’Europe tous les ans que Saint-Etienne parviendra à rivaliser au niveau national face à des équipes comme ça. Ce week-end, les Verts ont pêché par naïveté. Notamment sur le but de Moussa Dembélé qui arrive après une énième relance ratée. Sainté a voulu aller trop vite dans l’espoir d’un dernier contre à jouer et s’est fait piéger à son propre jeu. Une équipe plus expérimentée n’aurait pas fait ça.

« Un Chaudron comme ça, il n’y a pas d’équivalent en France »

Pour finir, je tenais quand même à parler de l’ambiance générale de ce derby qui a quand même contribué au fait qu’on a vu un très grand match de football. Quand le public de Saint-Etienne est comme ça, il n’y a pas d’équivalent en France. Quand Marseille marche bien, le Vélodrome suit. Quand Lens est en Ligue 1, on leur attribue parfois le titre de meilleur public de France. Mais désolé pour eux, quand on voit des ambiances comme celle du Chaudron mercredi face à l’OM après le but de Wahbi Khazri et dimanche soir pour le derby, il n’y a pas photo. La Ligue 1 n’est peut-être pas le meilleur des championnats d’Europe mais le public stéphanois compte bel et bien parmi les tous meilleurs publics. Bravo à eux d’être toujours là dans le bon comme dans le moins bon et d’avoir contribué à la réussite de cet ASSE – OL 118e du nom. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Supporters STÉPHANOIS, votre APPLICATION 100% Verts est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play