FC Nantes – L’oeil de Denis Balbir : « Un rachat et beaucoup de questions en suspens »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Notre consultant disserte du projet de rachat du FC Nantes par l’anglais Benjamin Leigh Hunt.

« Il y a une semaine, j’étais un peu sceptique sur le rachat du FC Nantes par un fonds d’investissement britannique dont on ne savait rien. De nouveaux éléments ont fuité depuis. On parle d’un montant supérieur à 100 M€, une très belle affaire pour le président Kita même si ce dernier a sans doute déjà injecté une grosse partie de cette somme dans le club depuis son arrivée il y a 12 ans. Le tarif peut semblé excessif vu les résultats moyens du club depuis une décennie mais c’est finalement assez proche de ce qui s’est passé avec les Américains à Bordeaux.

On sait également que l’homme d’affaires anglais Benjamin Leigh Hunt – qui est derrière ce projet de rachat – doit rencontrer la DNCG avant la fin du mois. Cela montre que le clan Kita et ce dernier sont bien tombés d’accord sur le prix. Tout le monde a l’air de vouloir aller très vite. Ce n’est pas plus mal. Il est important d’être fixé rapidement pour ne pas trop perturber le Mercato d’été 2019.

« Les Kita toujours au club, je suis plutôt favorable à ce genre de passation de pouvoir douce »

Dans ce projet, je vois quand même quelques points rassurants. Le jeune actionnaire britannique souhaite s’appuyer sur le père et le fils Kita pour travailler dans la continuité. Je suis plutôt favorable à ce genre de passation de pouvoir douce où un nouveau patron prend le temps de connaître les rouages du club. Concernant le projet, on ne connait pas encore trop les contours.

Est-ce que l’arrivée de cet Anglais à la tête du FC Nantes amènera une nouvelle attactivité au club en lui permettant d’attirer de meilleurs joueurs ? Est-ce que cela impulsera aux Canaris un nouveau souffle sur le plan sportif ? Il faut être prudent sur ce point… Même si le processus de rachat ne sera pas finalisée tout de suite, j’imagine mal les nouveaux propriétaires, prêts à mettre plus de 100 M€ dans le club, sans avoir un droit de regard sur ce qui va se passer en coulisses sur le recrutement estival. Cela a été le cas à Bordeaux avec la vente avec un été pas simple à gérer.

« Une politique de Mercato à revoir avec le remplacement d’Halilhodzic ? »

Il y a aussi la question de l’entraîneur qui reste en suspend. A ce que j’ai compris, Benjamin Leigh Hunt ne veut pas de Vahid Halilhodzic. Si le Bosnien venait à être remplacé, c’est toute une politique de Mercato qui sera alors à revoir. Le nouveau coach aura ses propres exigences sur les départs et les arrivées. Sur ce plan, je m’inquiète un peu du timing. Le FC Nantes doit constituer une équipe rapidement pour ne pas vivre une saison 2019-2020 trop galère. Le club se retrouve face à une difficulté supplémentaire. Si le processus de vente peut durer tout l’été, il est quand même important que celle-ci soit actée et validée le plus rapidement possible. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ