PSG – FC Nantes (3-0) : les Canaris crient au scandale arbitral

PSG - FC Nantes (3-0) : les Canaris crient au scandale arbitral

Si le FC Nantes s’est incliné face au PSG en demi-finale de Coupe de France mercredi (0-3), l’arbitre de la rencontre n’y est sans doute pas étranger. Foi des Canaris.

C’est peu dire que le FC Nantes était agacé par l’arbitrage face au PSG (0-3). Plutôt solides dans le jeu, les hommes de Havid Halilhodzic ont en effet été sanctionnés par des faits contestables et pas vraiment aidés par Monseur Letexier sur d’autres.

En cause ? Un pénalty non sifflé sur Kalifa Koulibaly après une faute de Thiago Silva et la non -utilisation du VAR a mis le feu aux poudres. « En temps normal, contre Paris, c’est compliqué. Mais avec cet arbitrage, c’est encore plus compliqué. Je suis persuadé qu’on avait quelque chose à faire. Je suis un peu amer. Oui, il y a aussi des lacunes, mais c’est quand même une malchance totale », a expliqué Vahid Halilhodzic.

Valentin Rongier a notamment eu quelques mots avec l’arbitre qui semblent vouloir tout dire : « À la mi-temps, il me dit : « Pour moi, Thiago Silva n’a pas l’intention de faire faute. » Je lui dis : « Mais si c’est pour Paris, vous sifflez ? » Il me dit : « Monsieur Rongier, vous êtes intelligent, vous savez bien que les sanctions n’ont pas les mêmes conséquences. » Quand un arbitre te dit ça… » 

« Il y a faute à 100 %, assure Kalifa Coulibaly parlant de son contact litigieux avec Silva. C’est tout le temps comme ça, c’est le PSG… ». « C’est vrai qu’il y a des faits de jeu marquants. Je pense qu’un n’a pas été aidé par l’arbitrage, ce n’est pas une excuse. Mais je pense qu’il y a des faits accablants. Bien sûr qu’on a revu les images et à la fin du match aussi. C’est comme ça, il faut faire avec et se reconcentrer sur le championnat », conclut Abdoulaye Touré. Triste sortie pour le FC Nantes.

JP