FC Barcelone – OL (5-1) : penalty, VAR, Lopes… Jean-Michel Aulas est sur tous les fronts !

OL – Mercato : Aulas remet un coup de pression sur le dossier Anthony Lopes

Mercredi soir, l’OL a vécu une grosse désillusion en se faisant sortir en huitièmes de finale de Ligue des Champions par le FC Barcelone (5-1). Le pompier Jean-Michel Aulas a sorti la lance à incendie sur RMC Sport.

Sur les faits de jeu

« C’est vrai que sur la première mi-temps, ça a été un petit peu difficile. Il y a quand même des faits de jeu qui ont probablement changé le sens du match. Donc c’est très difficile d’avoir des jugements définitifs a posteriori car on a accumulé des faits de jeu qui nous sont très défavorables. Quand vous perdez votre gardien titulaire aussi pertinent qu’Anthony Lopes sur un choc, quand vous avez cette invraisemblable décision sur le penalty… Je viens de regarder à nouveau les images, il n’y a absolument pas penalty, il y a même carton jaune pour Suarez qui simule… »

Sur le penalty

« Moi, je ne suis pas un spécialiste comme toi ( Christophe Dugarry, NDLR) du football. Je suis simplement un modeste président d’un club de province et qui dans son analyse effectivement ne peut que considérer qu’à partir du moment où il y a un penalty qui n’y est pas et qu’il y a faute adverse, qu’à partir du moment où on perd le gardien titulaire, c’est vrai que ça peut fondamentalement assez changer le sens du match ».

Sur l’utilisation discutable de la VAR

« On a vu aussi sur le but lyonnais un arrêt de jeu de trois ou quatre minutes pour savoir s’il y avait hors-jeu ou pas. Donc aujourd’hui, ce n’est pas un franc succès, c’est vrai et encore une fois, quand ça arrive dans un match qui est déséquilibré, on peut imaginer que ça n’a pas d’effets sur le résultat. Là, j’ai l’impression tout de même que ça a beaucoup pénalisé notre équipe et que malheureusement après, on a eu un certain nombre de faiblesses ».

Sur la blessure d’Anthony Lopes

« Il est choqué. Visiblement, il a perdu connaissance donc il va falloir faire des examens. On ne saura qu’au retour s’il y a un certain nombre de conséquences mais en tout cas, il est toujours à l’heure actuelle dans le vestiaire, très choqué. Il n’était pas en capacité de poursuivre et il est là encore touché. On espère qu’il va récupérer mais il a pris un sale coup sur la tête ».


Arnaud Carond