PSG : Neymar frustre le petit protégé de Thomas Tuchel

PSG : Neymar et Cavani trop justes mais des retours face au LOSC !

Depuis que Neymar est en convalescence pour sa blessure au pied droit fin janvier, Angel Di Maria a parfaitement pris son relais au PSG. Y aurait-il un lieu de cause à effet ?

Dès qu’il a posé ses affaires au PSG, Thomas Tuchel n’a pas manqué de faire sa part de travail invisible en brossant les stars de la capitale dans le sens du poil. C’est ainsi que le technicien allemand s’était réuni l’été dernier avec Neymar pour lui exposer ses plans pour la saison en cours, et qu’il avait de la même manière marqué le coup en disant tout le bien qu’il pensait d’Angel Di Maria. Publiquement.

L’Argentin était déjà ainsi le « joueur préféré » de Tuchel quand « il était au Real Madrid (2010-2014) ». Depuis quelques semaines, l’entraîneur du PSG aura forcément remarqué, tout comme Pierre Ménès l’a souligné au CFC, que Di Maria n’a jamais semblé aussi fort qu’en ce moment. Cette éclosion de « Fideo », matérialisée par une prestation de velours face à l’OM dimanche au Parc des Princes (3-1), serait-elle directement liée à l’absence de Neymar depuis fin janvier pour blessure ? A priori, oui.

« Sa meilleure période correspond avec l’absence de Neymar, a glissé Willy Sagnol sur RMC Sport. C’est peut-être un joueur qui a besoin d’avoir plus de responsabilités pour être bon ou très bon, pour passer encore des paliers. Quand le Brésilien est là, c’est forcément 80 % des ballons qui passent par lui. Di Maria, lui, va alors ramasser les miettes ou travailler pour Neymar. J’ai l’impression que pour être encore meilleur, il a besoin d’avoir des responsabilités, d’avoir les clefs du jeu. » 

JP