ASSE (débat) : quel jeune doit jouer plus sur cette fin de saison ?

ASSE : cet électrochoc qui a transformé Arnaud Nordin

Notre débat de la semaine concerne les jeunes pousses vertes, qui ont brillé à Caen (5-0). Laurent Hess et Alexandre Corboz partagent leur point de vue.

William SALIBA

« Pour un joueur de 17 ans, Saliba n’a pas à se plaindre de son temps de jeu, mais on ne peut pas dire qu’il soit vraiment considéré comme un titulaire jusque-là. Il joue plus les utilités qu’autre chose et quand il n’y a ni blessé(s) ni suspendu(s) parmi les cadres, il retourne sur le banc. Pourtant, à mon humble avis, il n’y a pas photo entre lui et Neven Subotic, par exemple. Je trouve Saliba bien plus costaud et rassurant que le Serbe, même s’il n’a évidemment pas son expérience. Or, sur cette fin de saison, ce sont les meilleurs qui doivent jouer, en dépit des statuts, si l’ASSE veut atteindre son objectif européen, et je trouve que Saliba a sa place dans la défense verte, que Jean-Louis Gasset l’aligne dans l’axe ou même sur le flanc droit où il vient de livrer un très bon match à Caen. La qualité n’attend pas les années et le benjamin des Verts est un phénomène de précocité. C’est pour cela qu’il est le seul joueur né en 2001 à faire partie de l’équipe de France U20 (il est doublement surclassé). Et c’est pour ça que plusieurs grands clubs européens frappent déjà à la porte en espérant l’enrôler. »

Laurent HESS

Arnaud NORDIN

« Je le dis clairement : je ne suis pas fan de la gestion du temps de jeu d’Arnaud Nordin. J’ai l’impression que Jean-Louis Gasset ne l’inclut dans le onze que lorsqu’il n’a pas vraiment le choix, qu’il le considère encore comme le « gamin » en fin de formation et non comme un véritable postulant à la rotation offensive. Certes, il compte 18 apparitions cette saison (1 but) mais seulement cinq titularisations toutes compétitions confondues et seulement 608 minutes jouées. Même Yannis Salibur, qui n’a rien montré en Vert, en a plus (911 minutes). Je ne comprends pas que le débat ne pose pas avec certains joueurs régulièrement utilisés dans les couloirs comme Romain Hamouma (dont le seul fait d’armes cette saison reste le match de Caen…), Loïs Diony voire Rémy Cabella.

Oui, il s’est manqué lors du match de Coupe de la Ligue à Nîmes mais à côté de ça, je rappelle que ses titularisations coincidaient avec les matches les plus spectaculaires de l’ASSE : à Toulouse (victoire 3-2), contre Angers (victoire 4-3), à Caen (victoire 5-0)… Par sa vitesse, par son insouciance, Arnaud Nordin amène de la folie dans l’attaque stéphanoise. Cela m’embêterait franchement de vivre un deuxième épisode Bamba avec un jeune offensif de talent simplement parce que le coach a ses têtes et qu’il refuse de remettre en cause certains cadres d’expérience. La concurrence doit être totale, jeune ou moins jeune. »

Alexandre CORBOZ