Caen – ASSE (0-5) : les notes des Verts (avec un super Hamouma)

ASSE : les enjeux du match contre Nîmes

Les Verts se sont largement imposés à Caen samedi soir, emmenés par un Romain Hamouma déchaîné. Voici nos notes pour les hommes de Jean-Louis Gasset.

RUFFIER (6)

Il a bien fait le peu qu’il a eu à faire, notamment en s’imposant dans les airs. Avec des Caennais qui n’ont tiré que deux fois, il a passé sa soirée la plus tranquille de la saison, à l’extérieur.

SALIBA (6,5)

Debuchy suspendu, le benjamin des Verts a dépanné à droite où il n’a jamais été pris à défaut. Avec 18 ballons gagnés, il a remporté la quasi totalité de ses duels. Les Caennais se sont cassés les dents à chaque fois qu’ils ont tenté de passer par son côté.

SUBOTIC (6)

En difficulté contre Lille (0-1) où Pépé l’avait déposé sur l’unique but de la rencontre, le Serbe a bien géré son match. Il faut dire qu’en face, sans Casimir Ninga, l’attaque caennaise était d’une faiblesse rare à ce niveau.

KOLODZIEJCZAK (6)

Physiquement, il a du répondant, et il sait mettre le pied, ce qui a énervé Enzo Crivelli. Un match sérieux. En place.

POLOMAT (6)

Des quatre défenseurs, il a été le plus offensif, avec notamment un bon centre en retrait pour Vada (83e). Quelques ratés mais il a un bon pied gauche. En doublure, il n’y aurait pas à crier au scandale si l’ASSE le prolongeait, lui qui est en fin de contrat.

M’VILA (5,5)

Un déchet assez inhabituel (13 ballons gagnés, 13 perdus). Mais son duo avec Aït Bennasser a bien mieux fonctionné que contre le LOSC, remportant haut la main la bataille du milieu.

AIT BENNASSER (6,5)

L’une des satisfactions de la soirée. Le Marocain a rassuré après être passé à côté de son dernier match. Il termine avec 18 ballons gagnés, pour 10 perdus et 95% de passes réussies. Une très bonne copie.

HAMOUMA (8), puis GHEZALI

Sur son flanc droit, Hamouma a livré son meilleur match de la saison, et de loin. Après avoir ouvert le score avec la complicité de Brice Samba, il a délivré deux passes décisives pour Beric et Nordin. Au dessus du lot, il a cédé sa place à GHEZALI, venu inscrire le 4e but, son premier en L1.

CABELLA (7)

Après avoir servi Hamouma sur le premier but, il a décalé l’ancien caennais sur celui de Beric. A la baguette, il a donné le tempo du début à la fin. Son meilleur match de ce début d’année.

NORDIN (6), puis VADA

Titulaire en l’absence de Khazri et Diony, Nordin a inscrit son premier but de la saison en profitant d’un caviar d’Hamouma, d’une belle frappe du gauche. Remplacé par VADA, qui a alourdi un peu plus l’addition pour des Caennais complètement dépassés.

BERIC (6), puis GUEYE

Beric a inscrit un but de renard des surfaces, à la Beric, en prolongeant le centre d’Hamouma dans les filets du pauvre Samba. En point d’appui, il a permis de fixer la défense normande, récompensant le dispositif offensif de Gasset sur ce match. Remplacé par GUEYE.

Laurent HESS