Stade Rennais – ASSE (3-0) : Loïc Perrin tacle la VAR

Loïc Perrin

Le capitaine de l’ASSE Loïc Perrin n’a pas compris pourquoi la VAR avait été utilisée sur le pénalty qu’il a concédé et pas sur certaines autres actions litigieuses contre le Stade Rennais (0-3).

On se souvient qu’en fin d’année dernière, l’ASSE avait publié plusieurs communiqués pour s’insurger contre les décisions arbitrales lui ayant coûté plusieurs points. On pense notamment au match à Bordeaux où Pablo aurait dû être expulsé mais avait finalement inscrit le but vainqueur des locaux (3-2) ou le pénalty très litigieux ayant permis à l’OGCN d’égaliser (1-1). Ce soir encore contre le Stade Rennais (0-3), les Verts ont été sanctionnés d’un pénalty après recours à la vidéo. Une injustice selon Loïc Perrin vu que l’arbitre ne l’a pas utilisé sur certaines situations litigieuses.

« Perdre 3-0, ce n’est pas mérité au vu du match. On a eu les occasions, on tape le poteau, le gardien fait des arrêts. Il y a quand même des faits de jeu pour lesquels je ne comprends pas trop encore avec la vidéo. Il y a deux situations litigieuses sur Romain Hamouma, l’arbitre ne demande pas la vidéo. Il me dit que, pour lui, il n’y a pas faute (donc il ne regarde pas la vidéo). »

« Mais après, au départ, il n’y a pas main selon lui sur le penalty accordé à Rennes. Je fais main, il n’y a pas de soucis. Mais il faut s’aider de la vidéo, et ce n’est pas toujours le cas. On le paye aussi. On a fait un match très correct, on aurait pu revenir au score. On prend les deux derniers buts sur la fin de match. Je répète, au vu du match, ce n’est pas mérité. On est sorti de nos gonds par rapport aux faits de jeu. »

R.N.