RC Lens : un projet très tendance mais encore trop risqué est mis de côté

Le directeur général Arnaud Pouille n’est pas encore tout à fait chaud pour intégrer une section e-sport au RC Lens. Dommage, ce secteur est de plus en plus tendance. 

Le RC Lens ne veut pas encore se mettre au goût du jour. Après s’être diversifié avec le lancement d’une section de Cécifoot et le projet d’une équipe féminine, l’e-sport ne semble en effet pas faire partie des plans d’Arnaud Pouille.

Si plusieurs clubs français, à l’image du PSG ou du FC Nantes, se sont investis dans ce domaine ces derniers mois, le RC Lens ne semble pas encore très chaud pour y goûter. Foi de son directeur général, qui freine des quatre fers sur le sujet.

« Pour l’instant, j’ai l’impression que la valeur sur le marché va surtout aux organisateurs des événements et aux éditeurs de jeu. C’est un marché qui est en train de se structurer. Il y a des passionnés dans le secteur qui ont approché le club, a déclaré Pouille sur Lensois.com. Il faut bien réfléchir à la manière dont on se lance dans ce secteur, car il y a déjà des clubs qui font marche arrière. On regarde attentivement, mais on se concentre déjà sur nos compétitions officielles avec pour ambition d’améliorer nos résultats. Se lancer dans un marché pas encore régulé, ça peut encore attendre. »

JP