ASSE – Mercato : Wantier poursuit l’opération dégraissage

L’opération dégraissage se passe plutôt bien à l’ASSE puisqu’une douzaine de joueurs a déjà quitté le club. D’autres devraient suivre, sous la houlette de David Wantier.

Suite au départ à la retraite de Dominique Rocheteau, Bernard Caiazzo et Roland Romeyer ont pris le parti de ne pas recruter de nouveau directeur sportif. La période ne s’y prêtait pas et confiance a été faite à David Wantier, le responsable du recrutement. Comme Caiazzo le confiait dans nos colonnes, ce dernier a marqué des points depuis le début de l’été. Fort de la confiance de Ghislain Printant, Wantier a réussi à recruter vite et bien, avec pour principal objectif de rajeunir l’effectif, ce qui a été fait avec les arrivées de six joueurs de moins de 25 ans (Sissoko, Honorat, Moukoudi, Palencia, Youssouf et Bouanga).

Il faut encore « caser » Diony, Diousse, Lacroix et Vagner

Wantier avait aussi pour autre mission de travailler sur les départs, et là aussi il a donné satisfaction, jusqu’ici. On savait l’ancien agent de Romain Hamouma plutôt doué pour trouver des portes de sortie aux « flops » du Mercato. Il l’avait prouvé avec le transfert de Saidy Janko à Porto l’été dernier, et le retour d’Alexander Söderlund à Rosenborg, notamment. Cette intersaison, Jorginho s’en est allé à Razgrad, Oussama Tannane passera sa dernière année de contrat au Vitesse Arnhem.

Deux « bides » que l’on ne reverra plus en Vert. Avec les fins de contrat (Subotic, Polomat, Panos, Pétrot), les prêtés de l’an dernier (Vada, Aït-Bennasser, Salibur), les ventes d’Habib Maïga à Metz et de Dylan Chambost à Troyes (L2), et la reconduction du prêt d’Alexis Guendouz à Pau (National), une douzaine de joueurs qui n’entraient pas dans les plans de Printant s’en sont allés depuis le début de l’été.

Les « boulets » aux gros salaires sont encore là

Mais il reste un peu plus d’un mois à Wantier pour délester l’effectif des « indésirables » qui pèsent le plus dans la masse salariale du club. Le dossier le plus important concerne Loïs Diony. Même si l’ancien dijonnais était avec le groupe aux Etats-Unis, la semaine dernière, le staff ne compte plus vraiment sur lui et il privilégie un départ, ce qui faciliterait le recrutement d’un nouvel avant-centre. Nîmes est sur les rangs, et il y aurait d’autres touches en France et à l’étranger.

Assane Diousse et Léo Lacroix, de retour de prêt au Chievo et à Hambourg, sont également concernés par cette opération dégraissage. Depuis la reprise de l’entraînement, le milieu de terrain sénégalais et le défenseur suisse s’entraînent en marge du groupe pro, avec la réserve de Razik Nedder. Vagner Dias les a rejoints la semaine dernière. Malgré sa performance lors du premier match de préparation contre Andrézieux (2-1) et son prêt réussi à Nancy (L2), le petit ailier capverdien n’a pas les faveurs de Printant. Le club espère le vendre, ou à défaut le prêter, comme pour ses compagnons d’infortune. Nancy, qui lorgne également Makhtar Gueye, est intéressé. Mais Metz, promu en L1, et Strasbourg, seraient venus aux nouvelles dernièrement.

Laurent HESS