ASSE : l'ultime pari des Verts est attendu au tournant à Lorient
Anthony ModesteCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RECRUE

ASSE : l'ultime pari des Verts est attendu au tournant à Lorient

Anthony Modeste est venu renforcer l'attaque de l'ASSE durant le Mercato hivernal. Mais l'attaquant de 32 ans, prêté par Cologne, n'est pas encore au niveau physiquement. Sa prestation contre Reims (1-1) le confirme...

Pour son quatrième match et sa deuxième titularisation en Ligue 1 sous le maillot vert, Anthony Modeste (32 ans) n'a pas trouvé le chemin des filets contre Reims (1-1), lui qui court toujours après son premier but en Vert. En difficulté sur le plan physique, l'ancien bordelais n'avait pas plus d'une heure de jeu dans les jambes, samedi dernier. Aligné aux côtés de Wahbi Khazri et Denis Bouanga sur le front de l'attaque, le nouveau n°14 de l'ASSE a été trop peu trouvé en première période, en attestent ses 11 ballons touchés. Pourtant, dès la deuxième minute de jeu, il avait été parfaitement lancé dans la profondeur par Mathieu Debuchy. Une action qui aura vite mis en lumière son manque de vitesse.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

En quête de physique et de confiance

Juste avant la pause, Modeste a fait parler son jeu dos au but, avant de déclencher une frappe totalement dévissée, puis d'expédier une reprise à côté, sur un centre de Bouanga, avant de céder sa place à Charles Abi peu après. Une prestation difficile pour le nouvel avant-centre des Verts, en manque de rythme, de confiance et d'automatismes avec ses coéquipiers. Prêté par Cologne, le Cannois n'est pas à 100 %, indéniablement, lui qui est arrivé à l'ASSE dans les dernières heures du Mercato... « Ça a été très très rapide. À 16 heures, mon agent m'a appelé pour me demander si j'étais intéressé par Saint-Etienne. J'ai dit oui car c'est un club mythique, où mon père a joué. De toute façon à Cologne, du temps de jeu, je n'en avais pas beaucoup », avait-il expliqué. Avec le club allemand cette saison, Modeste avait inscrit un but en 9 matches. C'était en Coupe d'Allemagne.

A la peine depuis son retour de Chine

« J'ai soif de buts, je n'ai pas beaucoup joué, j'ai eu beaucoup de pépins physiques », avait-il ensuite confié, à son arrivée dans le Forez. Trois semaines plus tard, l'ancien buteur du Sporting Club de Bastia (15 buts lors de la saison 2012-13) tarde à convaincre. Pour ses débuts, contre Nantes (1-1), il avait manqué l'occasion de donner l'avantage à l'ASSE, de la tête tête, sur un très bon centre de Miguel Trauco. Titulaire quatre jours plus tard face à Metz (1-0), l'attaquant avait pesé avant de vite décliner au fil du match. Et il était entré en jeu en fin de match à Sochaux (0-1) avant d'être malade et finalement testé négatif à la Covid-19. Ce qui lui avait fait rater le déplacement à Rennes (2-0).

Troisième meilleur buteur de Bundesliga lors de la saison 2016-17 avec 25 buts, Modeste n'avait disputé que 280 minutes avec Cologne lors de la première partie de saison. La saison dernière, il avait inscrit 4 buts en 29 matches avec le club allemand. Même s'il avait inscrit 6 buts en 10 matches pour aider Cologne à retrouver la Bundesliga en 2018-19, ses deux saisons en Chine, à Tianjin Quanjian, où il a inscrit 16 buts en 29 matches, ressemblent fort à un tournant, pour lui, dans sa carrière. A 32 ans, il lui reste un peu plus de trois mois pour tenter de la relancer avec les Verts.