PSG – Mercato : pourquoi Al-Khelaïfi pourrait faire capoter l’arrivée de Mbappé

Les relations froides entre Nasser Al-Khelaïfi et Vadim Vasilyev pourraient desservir le PSG à l’heure de négocier le transfert de Kylian Mbappé au mercato.

Si le PSG souhaite recruter Kylian Mbappé, il lui faudra d’abord montrer patte blanche à Vadim Vasilyev, le vice-président de l’AS Monaco. Plus facile à dire qu’à faire. Non seulement le club de la Principauté rechigne-t-il à vendre sa nouvelle star à son principal rival en Ligue 1, mais les relations entre l’homme d’affaire russe et Nasser Al-Khelaïfi se seraient détériorées ces derniers temps. Plusieurs raisons à cela, selon L’Équipe.

D’abord, l’ASM aurait peu apprécié que le PSG se joigne aux clubs protestant contre le régime fiscal avantageux en vigueur sur le Rocher. De même, le fait que le président parisien approuve la réforme de la Ligue des champions prévue à partir de la saison 2018/19, alors que Vasilyev y est opposé, aurait chiffonné ce dernier. C’est d’ailleurs le dirigeant monégasque, et non Al-Khelaïfi, que la Ligue 1 a nommée pour la représenter auprès de l’UEFA en début d’année.

Manchester City aussi voudrait Mbappé…

Cette rivalité personnelle pourrait donc influer sur l’avenir de Mbappé. Tout comme les tensions diplomatiques au Moyen-Orient. Détenu par des investisseurs originaires d’Abou Dabi, Manchester City lorgnerait lui aussi l’international tricolore. Monaco pourrait donc jouer de la rivalité entre l’émirat et celui du Qatar pour faire monter les prix. Bref, le président du PSG traîne quelques boulets sur ce dossier. Parviendra-t-il à s’en défaire ?

Sylvain Opair