Brest : c’est chaud pour Chafni et Benschop !

Charlison Benschop sera-t-il le successeur de Nolan Roux à la pointe de l'attaque brestoise ?

Alors que l’effectif pro reprenait le chemin de l’entraînement ce matin, le staff brestois en a profité pour faire le point sur les dossiers chauds du mercato. Les dernières tendances.

Semaine décidément très chargée pour le Stade Brestois 29. En marge de la reprise officielle, programmée ce matin au centre d’entraînement de Pen Helen, la cellule de recrutement s’est montrée très active et devrait encore l’être dans les jours qui viennent. Les deux premiers renforts officiels, Ismaël Traoré et Bernard Mendy, étaient bien présents, tout comme Geoffrey Dernis, qui devait passer sa visite médicale aujourd’hui avant de confirmer son engagement en faveur du club finistérien, demain.

Par ailleurs, Corentin Martins a donné quelques précisions concernant deux autres joueurs ciblés. Le milieu offensif marocain Kamel Chafni (29 ans), tout d’abord. En fin de contrat à Auxerre, ce dernier pourrait signer très prochainement. « Les discussions ont bien avancé, il reste quelques détails à régler », indique le directeur sportif brestois. Les négociations sont également sur le point d’aboutir avec l’attaquant néerlandais Charlison Benschop (AZ Alkmaar, 22 ans). « C’est un joueur puissant et rapide, qui a beaucoup de potentiel », reconnaît Martins, qui espère annoncer son arrivée dans les prochaines heures.

« Raspentino hésite encore »

Le cas Florian Raspentino (23 ans) est un peu plus complexe. En fin de contrat à Nantes, le milieu offensif est courtisé par José Anigo, le directeur sportif (et peut-être futur entraîneur) de l’OM, mais Brest n’a pas dit son dernier mot. Le nouvel entraîneur breton, Landry Chauvin, reste très intéressé par la venue de son ancien protégé. « Je l’ai eu au téléphone hier et il hésite encore, confie-t-il. Il est Marseillais d’origine et il rêve de s’imposer là-bas. Mais il a plus de chances de jouer régulièrement en Ligue 1 chez nous. Maintenant, on ne va pas lui forcer la main. » En clair, la balle est dans le camp du joueur…

Enfin, le SB29 voudrait boucler son recrutement avant le stage de Samoëns, du 4 au 12 juillet. La priorité se situe au poste de gardien de but. L’Argentin Guillermo Sara (Atletico Rafaela, 24 ans) tiendrait la corde, mais d’autres pistes sont à l’étude. Teddy Richert ? « Je le connais bien, j’ai joué avec lui à Bordeaux, répond Martins. Même à 37 ans, il peut encore rendre des services… » L’ex-Messin Joris Delle (22 ans), lui, se rapprocherait de Nice. Concernant les départs, Larsen Touré, Richard Soumah, Tomas Micola pourraient quitter le club si une offre se présente. Dans le collimateur de plusieurs clubs de L1 (Lille, Lyon, Bordeaux, Saint-Etienne), Paul Baysse, dont la clause libératoire est fixée à 3 M d’euros, est dans l’expectative. « Rien n’est bloqué, mais on souhaite le conserver », fait valoir son directeur sportif. Affaire à suivre…

Anthony BERTHOU, à Pen Helen