Enzo Le Fée (Lorient)Credit Photo - Icon Sport
par La rédaction
MELTING-CLUBS

Stéphan a failli être viré de Strasbourg, Nice ne lâche pas ce crack de L1, Still est fixé à Reims

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

RC Strasbourg : Stéphan a frôlé la correctionnelle

Ça a failli chauffer au RC Strasbourg. Selon L’Équipe, Julien Stéphan aurait été débarqué en cas de défaite face au FC Lorient, dimanche à la Meinau (1-1), et apparaît donc en sursis alors que s’amorce une longue trêve. Arrivé à l’été 2021 avec pour mission, au-delà des résultats, de faire progresser les jeunes joueurs strasbourgeois, l’ancien coach du Stade Rennais ne l’a pas vraiment remplie. Parti en vacances à l’étranger, Stéphan, sous contrat jusqu’en 2024 – son limogeage immédiat coûterait 3 M€ charges comprises –, devra vite trouver les ressorts pour relancer son projet de jeu.

Montpellier HSC : Pitau confirmé

Nommé entraîneur du Montpellier HSC le 17 octobre dernier à la place d’Olivier Dall’Oglio, Romain Pitau a été conforté dans ses fonctions jusqu’en fin de saison. D’après L’Équipe, Laurent Nicollin s’est réuni dimanche avec son conseiller Michel Mézy et son directeur sportif Bruno Carotti après le match nul contre le Stade de Reims (1-1), pour aboutir à cette conclusion. Les arguments économiques seraient entrés en ligne de compte, tout comme le résultat arraché dans le temps additionnel. Une nouvelle défaite aurait pu pousser les dirigeants à une autre décision. Pitau et Montpellier doivent reprendre le 28 novembre, avant un stage à Marbella (Espagne) début décembre). Un adjoint sera bientôt nommé pour l’accompagner. Le nom de Geoffrey Jourdren est évoqué.

SCO Angers : Baticle poussé dehors par le vestiaire ?

Derniers du Championnat (8 points) à cinq longueurs de Brest, 16es et premiers non relégables, les joueurs angevins ont deux semaines de coupure pour soigner les têtes et les corps meurtris par une septième défaite d’affilée, dimanche à Lille (0-1). Au printemps, Gérald Baticle avait survécu à une série de sept revers en L1. Sur la sellette, le technicien picard, qui a enregistré 11 revers lors des 15 premières journées, sera-t-il encore à la tête de la formation angevine pour la reprise programmée le 28 novembre ? L’heure n’est pas (encore) au remue-ménage, mais elle continue d’être au remue-méninges, selon Mohamed Sifaoui. « Aucune décision n’est prise dans un sens ou dans l’autre », indique dans L’Équipe le directeur de communication du SCO, précisant que le président Saïd Chabane « réfléchit et multiplie les consultations en interne et à l’extérieur. » De nombreuses voix au sein du club, y compris dans le vestiaire, poussent pour un changement de coach...

Stade Brestois : l’ex adjoint d’Antonetti bientôt sur le banc ?

Après avoir remplacé Michel Der Zakarian le 13 octobre, le trio Julien Lachuer-Bruno Grougi-Yvan Bourgis est arrivé au terme de son intérim d’un mois fixé par la direction du Stade Brestois. Sous sa mandature, forte de 7 points sur 15 possibles, le SB29 s’est un peu relancé et passera le break international en position de non relégable (16e). Eu égard à l’amende de 25 000 euros par match, puisqu’aucun membre du staff actuel n’a de DEPF, le club breton pourrait changer de cap à la reprise malgré cette courbe ascendante. Dans cette optique, L’Équipe assure que Grégory Lorenzi et Denis Le Saint auraient reçu récemment Benoît Tavenot (45 ans). Libre, l’ancien directeur du centre de formation de Bastia (2015-2016) et ex-adjoint de Frédéric Antonetti à Metz (2019-2022) répond à tous les critères depuis qu’il a passé le BEPF en mai dernier. Mais il n’est pas le seul sur la short-list. Une chose est sûre, le futur coach arrivera à la reprise (a priori le 28 novembre) avec un staff restreint puisqu’il devra s’appuyer sur l’équipe en place.

Stade de Reims : Still confirmé dans ses fonctions

Si la valse des entraîneurs pourrait avoir lieu pendant la Coupe du monde, elle ne devrait pas toucher le Stade de Reims. Selon Foot Mercato, Jean-Pierre Caillot a décidé que que l'entraîneur de 30 ans - initialement intérimaire après le limogeage d'Oscar Garcia le 13 octobre - allait rester en poste. Sur les 5 matches qu'il a mené jusqu'à présent, les Champenois ont pris 9 points et restent invaincus. Ils pointent à la 11e place, avec quatre points d'avance sur le premier non relégable, l’AJ Auxerre. Seul bémol : le club marnais paye une amende à chaque match étant donné que Still ne possède pas le DEPF.

OGC Nice : Favre ne lâche pas Le Fée (FC Lorient)

Selon Le 10sport, le Gym suivrait de près la situation du milieu offensif lorientais Enzo Le Fée (FC Lorient, 22 ans). D’après le média, les dirigeants niçois apprécieraient les qualités du joueur de 22 ans qui négocie actuellement une prolongation de contrat avec son club. Le directeur sportif de Nice, Florent Ghisolfi, a cependant de la concurrence dans ce dossier car le joueur est également observé de près en Allemagne. Le Fée souhaite continuer l’aventure avec le FC Lorient mais les disucssions autour d'une prolongation sont au point mort.

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.