RC Lens : pourquoi Nicolas Douchez doit beaucoup à Clément Chantôme

Mis à l’écart par le RC Lens la saison dernière suite à des soucis extra-sportifs, Nicolas Douchez a repris sa carrière en signant au Red Star. Une décision que le gardien de but doit beaucoup à son coéquipier et ami Clément Chantôme.

Coéquipier la saison passée à Lens, Nicolas Douchez et Clément Chantôme le sont aujourd’hui au Red Star. Dans France Football, le milieu de terrain explique comment il a réussi à convaincre le gardien de ne pas raccrocher les gants suite à sa mise à l’écart en février dernier.

Douchez avait alors été condamné pour des faits de « violences en état d’ivresse n’ayant pas entraîné d’interruption temporaire de travail » et « dégradation du bien d’autrui ». Des faits extrasportifs qui lui avaient valu une amende de 10 000 €.

« Il voulait raccrocher, raconte Chantôme. Pendant six mois, je l’ai saoulé en lui répétant que c’était mieux de finir sur le terrain. Il ne pouvait pas arrêter là-dessus. Je l’ai aidé comme j’ai pu, j’ai été présent comme un ami doit l’être. Ca m’a affecté, mais c’était surtout difficile à vivre pour lui. Déjà parce que ce qui a été dit était faux, et parce qu’il a été sanctionné par le club. »

Voilà comment, à 38 ans et demi, Douchez prolonge le plaisir du côté de Saint-Ouen.

Laurent HESS