Credit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SOULAGEMENT

ASSE - Annecy : Nkounkou dans tous les bons coups, Cafaro en héros... les notes des Verts

Grâce à un but somptueux de Mathieu Cafaro, l'ASSE est venue à bout d'Annecy (3-2) cet après-midi, au terme d'un match spectaculaire. Voici nos notes pour les Verts...

Zapping But! Football Club ASSE : La stratégie de Batlles est-elle la bonne ?

LARSONNEUR (5)

Depuis qu'il est dans les buts stéphanois, l'ancien valenciennois soulage et il a été décisif, notamment à Niort (1-0). Mais comme cela avait déjà été le cas face à Sochaux (2-3), il n'a pas été exempt de tout reproche face à Annecy avec un mauvais dégagement de sa part sur l'ouverture du score de Pajot. Il s'est bien détendu sur une frappe en coin de Kashi (28e) mais on attend mieux de lui.

APPIAH (5)

Un match sérieux. Le danger est rarement venu de son côté. Il s'est rarement porté à l'offensive, dans un rôle plus axial.

SOW (5)

Après le dégagement raté de Larsonneur, lui aussi a raté son renvoi, sur l'ouverture du score. Assez solide le reste du temps, même s'il ne faut toujours pas lui demander de relancer...

PETROT (5)

L'ASSE a encore encaissé deux buts, son tarif-maison depuis le début de la saison. Souvent à la limite de la rupture, il a fait ce qu'il a pu.

CAFARO (7), puis NADE

Piston droit dans le système assez hybride mis en place par Batlles, Cafaro s'est montré très actif d'entrée de jeu en multipliant les appels et les centres, dont l'un aurait pu profiter à Wadji (8e). Et en deuxième mi-temps, c'est lui qui a centré pour la tête de Krasso, avant d'offrir la victoire aux Verts sur une superbe inspiration. L'homme du match !

MOUEFFEK (5), puis PINTOR

Auteur d'un but refusé pour hors jeu (45e), Moueffek a encore eu beaucoup d'abattage même s'il a semblé en dedans par rapport à ses dernières prestations, sans doute un peu émoussé. Remplacé par PINTOR, encore transparent.

MONCONDUIT (6)

Il avait un rôle particulier, en redescendant très bas, à hauteur de la défense, à la perte du ballon, et en s'incorporant au milieu en phase offensive. Un rôle qu'il a bien tenu. Il a bien relancé et apporté de l'agressivité. Il a beaucoup replacé aussi. Son meilleur match en Vert.

BOUCHOUARI (5), puis FOMBA

Bouchouari a eu quelques éclairs, avec son aisance technique dans les petits périmètres, mais il a encore été trop intermittent. Remplacé par FOMBA, peu consistant lui aussi.

NKOUNKOU (7)

Décevant lors de ses premières apparitions, le joueur prêté par Everton a sorti un bon match. Positionné plus haut, en piston, quasi en ailier, il a délivré deux passes décisives pour Wadji et Cafaro. Un très bon centre pour Krasso (73e). Très actif. Il n'a pas tout réussi, mais il s'est énormément battu. L'une des satisfactions de la rencontre.

KRASSO (6)

En 9 et demi, avec le brassard de capitaine, Krasso a délivré de bons ballons en première mi-temps mais ses coéquipiers ont été souvent signalés hors jeu. On l'a moins vu en deuxième mi-temps mais il a marqué d'un joli coup de tête et aurait pu signer un doublé sur un centre de Nkounkou où il l'a joué un peu trop facile. Au dessus du lot techniquement, il n'y a pas photo !

WADJI (5,5), puis LOBRY

En pointe, Wadji a buté d'entrée sur Escales (8e), à bout portant, mais il a apporté de la profondeur avec ses appels, sa vitesse. Récompensé par son but, dans la foulée de l'ouverture du score. Techniquement, ce n'est pas ça, mais il a le mérite de se bouger et de peser, d'étirer l'équipe dans le bon sens... Remplacé par LOBRY, auteur de deux ou trois chevauchées pleines de détermination, en fin de match.

Pour résumer

Une victoire qui fait du bien à l'ASSE, 20e au coup d'envoi et 17e après ce succès. Le plan tactique de Batlles a bien fonctionné. L'ancien troyen en avait besoin. Il peut remercier Cafaro, auteur d'un superbe but en fin de partie.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.