Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCLARATIONS

ASSE : Dupraz s'est mis en mode guerrier avant le retour et accuse Auxerre d'un coup fourré !

L'entraîneur de l'ASSE, Pascal Dupraz, a refusé de se dire abattu après le match nul de son équipe contre Auxerre (1-1) hier soir. Il estime que le retour, dimanche, permettra aux Verts de valider leur billet pour la Ligue 1.

Zapping But! Football Club ASSE : les Verts sans cellule de recrutement, un problème ?

A quatre minutes près, l'ASSE réalisait un gros coup hier soir sur la pelouse de l'Abbé-Deschamps et pouvait se considérer quasiment sauvée de la relégation. Mais Perrin a marqué et les Auxerrois ont fêté le nul (1-1) comme une victoire. Pas de quoi déstabiliser un Pascal Dupraz particulièrement sûr de lui et offensif en conférence de presse après le coup de sifflet final.

"C'est le fait de ne pas avoir marqué un autre but qui nous laisse des regrets, sur la première mi-temps et sur beaucoup de situations où on joue faux. Nous sommes à égalité, nous sommes toujours en Ligue 1 et demie. Il y a des adversaires, il y a des temps de jeu où il faudrait être plus prolixe, enfoncer le clou, on n'a pas su le faire. Encore une fois, il n'y a pas de déception. Je savais que l'AJ Auxerre était une belle équipe poussée par son public qui a été admirable, il faut lui rendre hommage. Ça sent bon le football, il faut le reconnaître. Nos supporters vont rendre la pareille dimanche."

"Je ne vois pas pourquoi mes joueurs seraient abattus"

"A partir du moment ou cette première manche vient de se passer, il faut accepter le sort. Il y a l'indécision qui plane et cette indécision, elle nous fait mieux être qu'avant le match, car il y avait 0-0 et qu'il y a 1-1. Encore une fois, il s'agit de deux équipes de Ligue 1 et demi. La confrontation sera âpre, disputée jusqu'au bout. Je m'y attend depuis le 15 décembre puisque l'AS Saint-Étienne avait 12 points. Je ne vois pas pourquoi mes joueurs seraient abattus et les Auxerrois radieux. un partout, deuxième manche dimanche. Tout le monde va récupérer, tout le monde va s'expliquer. L'indécision du sport, du football professionnel en particulier, elle va être levée. Il nous reste pour ceci 94 minutes d'efforts !"

Auxerre et le coup de la clim'

Sur Prime Vidéo, le Haut-Savoyard a également adressé une petite pique au club de Ligue 2, taxé de roublardise dans son accueil : "La climatisation ne marchait pas, il faisait 35 ou 40 degrés. Est-ce que Guy Roux est passé par là ? Je ne sais pas … Le vestiaire est très petit. On connaissait la pingrerie de Monsieur Guy Roux mais il a dû faire des émules. Ils n’ont allumé la clim que lors de l’échauffement des joueurs. J’étais au frais mais j’étais le seul présent. Elle a ensuite été éteinte".

Pour résumer

L'entraîneur de l'ASSE, Pascal Dupraz, a refusé de se dire abattu après le match nul de son équipe contre Auxerre (1-1) hier soir. Il estime que le retour, dimanche, permettra aux Verts de valider leur billet pour la Ligue 1.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.